Aller au contenu. | Aller à la navigation

A I D E S   À   L A   R É U S S I T E

AVEZ-VOUS LES ACQUIS ?

Testez et améliorez vos connaissances et compétences grâce aux « Passeports pour le bac ».

Comprendre un texte et s’exprimer correctement sont des aptitudes essentielles pour les juristes.. Dès le début de la première année, les « Passeports pour le bac » vous permettent de comparer vos acquis à ceux attendus par les professeur·es. Vous pouvez évaluer :

  • vos compétences langagières : lecture et compréhension d’un texte, écriture d’un texte sur un thème  juridique ;
  • votre culture générale.

À la suite de ces tests, la Faculté vous propose des séances et ateliers pour renforcer :

  • vos stratégies de lecture ;
  • votre vocabulaire et langage juridique ;
  • votre expression écrite.

Un suivi individualisé est aussi proposé. Vous comblez ainsi vos éventuelles lacunes et favorisez votre réussite. Les résultats ne sont pas pris en compte dans votre évaluation de fin d’année.

VOS MÉTHODES SONT-ELLES ADAPTÉES ?

Développez des stratégies efficaces pour favoriser votre réussite

Des séances de méthodes de travail sont organisées pour vous familiariser avec les techniques d’apprentissage à l’université :

  • prendre des notes claires et complètes ;
  • résumer et synthétiser les matières ;
  • comprendre les matières en profondeur ;
  • mémoriser des quantités importantes d’informations ;
  • gérer votre temps en période de cours et de blocus ;
  • organiser votre travail ;
  • anticiper les exigences des enseignant·es.

De plus, si vous rencontrez des difficultés dans votre méthode d’étude, le Service de Pédagogie Universitaire vous propose un suivi individuel. Tout au long de l’année, un conseiller est à votre disposition pour faire le point sur vos méthodes et techniques d’étude et vous aider à les améliorer.

La Faculté de droit organise aussi un accompagnement pédagogique spécifique qui prend la forme de séances préparatoires au blocus et aux examens écrits, et d’entretiens individuels pour des conseils méthodologiques. En outre, le programme de tutorat permet aux étudiant·es qui le souhaitent d’être aidé·es durant le second quadrimestre par un·e étudiant·e expérimenté·e.

Par ailleurs, si vous êtes reconnu·es comme étudiant·es à besoins spécifiques, vous pouvez être accompagné·es durant tout votre cursus et bénéficier d’aménagements raisonnables adaptés à votre situation particulière.

QUELLES RESSOURCES À VOTRE DISPOSITION ?

Bibliothèque, salles d’ordinateurs, plateforme d’e-learning et vidéos accessibles en ligne : des ressources précieuses.

La bibliothèque, pour un juriste, se révèle aussi importante que le laboratoire pour un chimiste.

Être un·e bon·ne juriste, c’est avant tout pouvoir retrouver l’information pertinente pour la solution d’un litige, l’écriture d’un contrat ou un conseil à un investisseur ; c’est pouvoir identifier la réglementation applicable, la jurisprudence appropriée, la doctrine adéquate.

La bibliothèque de la Faculté de droit permet le libre accès aux collections et ouvrages juridiques. La documentation juridique électronique y est également disponible. L’exploitation de cette source de documentation particulière vous est d’ailleurs spécifiquement enseignée. Des salles d’ordinateurs sont ouvertes aux étudiant·es et la bibliothèque est également équipée d’un accès WIFI.

Des vidéos pédagogiques (comment utiliser le code de lois…) ou sur des questions de fond (interviews d’experts…) sont disponibles en ligne. Certaines séances de cours sont filmées et mises à votre disposition sur le site « webcampus ». Cela vous permet de revoir, à tête reposée et à votre rythme, l’exposé fait en auditoire. Pour la majorité des cours, webcampus propose également des exercices en ligne.

comment éviter DES DIFFICULTÉS ?

La Faculté vous propose l’aide individualisée d’une tutrice ou d’un tuteur et des monitorats.

LA TUTRICE ET LE TUTEUR

Vous pouvez bénéficier de l’aide personnalisée d’un·e étudiant·e de deuxième ou troisième bloc annuel ayant reçu une formation spécifique à l’accompagnement et agissant sous la supervision de la coordinatrice pédagogique de la Faculté.

Ces tutrices et tuteurs vous guident dans vos études. Ils vous écoutent, vous conseillent, vous aident dans la compréhension de vos matières et l’interprétation de vos résultats. Si nécessaire, ils vous orientent vers les personnes ressources.

De plus, les enseignant·es, les assistant·es et le personnel administratif ont à coeur d’être disponibles pour chaque étudiant·e, notamment aux cours ou lors des permanences organisées plusieurs fois par semaines.

LES MONITORATS

Les monitorats sont des séances organisées pour une centaine d’étudiant·es à raison de deux à trois séances pour des matières plus pointues. Ils visent à réexpliquer et à synthétiser des matières vues aux cours ainsi qu’à vous préparer aux tests et examens à l’aide de questions- réponses, de schémas, de commentaires de documents… Et pour les étudiant·es qui doivent présenter une seconde session, des séances de révision sont organisées durant les vacances d’été.

 

COMMENT VOUS PRÉPARER AUX EXAMENS ?

Étudier régulièrement, acquérir de bonnes méthodes, mais aussi connaître les exigences des professeur·es et leur manière d’interroger.

En première année, des évaluations formatives sont organisées début novembre dans certaines matières. Les enseignant·es corrigent vos copies, les commentent et organisent des séances de correction collectives ou individuelles avec les assistant·es. Ces tests n’interviennent pas dans les notes qui vous seront attribuées en fin d’année. Il s’agit uniquement d’un outil de formation vous permettant de vous rendre
compte du niveau d’exigence des enseignant·es et juger de l’efficacité de votre travail et de votre aptitude à gérer une situation d’examen.

Au-delà de la première année, vous adaptez plus efficacement votre effort à la nature et à l’importance de chacune des matières du programme. Vous ne bénéficiez donc plus d’interrogations régulières, sinon dans le cadre des exercices.

ORGANISATION DES EXAMENS

Janvier, juin et si nécessaire août… trois sessions pour faire la preuve de votre maîtrise des matières.

En janvier, vous présentez les examens sur les cours du 1er quadrimestre. En cas d’échec, vous pouvez représenter l’examen concerné en juin et/ou en août-septembre. Trois chances donc pour réussir, mais uniquement en première année de bachelier.

À partir du deuxième bloc annuel, tout examen échoué à la session de janvier ou de juin est automatiquement reporté à la session d’août-septembre. Selon le choix des professeur·es, les examens peuvent faire l’objet d’une évaluation écrite et/ou orale. Les modalités d’évaluation sont détaillées sur le site web de l’université et précisées lors du premier cours.

Restez en contact

Vous souhaitez recevoir les dernières informations sur vos futures études ?

Inscrivez-vous à l'enews.