Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vulnérabilités et sociétés - V & S

Le Centre de recherche « Vulnérabilités et Sociétés » (en abrégé « V&S ») de l’Université de Namur est un centre de recherche universitaire qui s’intéresse, suivant une approche interdisciplinaire, aux rapports entre vulnérabilité(s) et société(s)

 

Il est le fruit de la fusion du centre Droits fondamentaux & Lien social (anciennement Droit et sécurité d’existence) et du centre Projucit (Protection juridique des citoyens) qui ont décidé d’unir leurs forces pour réfléchir aux fragilités constatées dans nos sociétés.

V&S rassemble des membres issus de différentes facultés (faculté de sciences économiques et de gestion, faculté de philosophie et lettres, faculté de médecine, …) afin de garantir l’approche interdisciplinaire essentielle à son domaine d’expertise.

Objectifs

L’objectif du Centre V&S est d’étudier dans quelle mesure les différents acteurs de la société (en ce compris les institutions publiques qu’elles soient belges, européennes ou internationales) répondent aux besoins des populations qui connaissent ou pourraient connaître la vulnérabilité et/ou la marginalité. Ceci comprend donc non seulement des personnes affectées par la pauvreté ou par la précarité mais aussi, de façon plus générale, celles et ceux dont les droits fondamentaux ne sont pas respectés ou risquent de ne pas l'être ou encore ceux que l’on peut qualifier de « personnes vulnérables ». Les recherches menées au sein du Centre V&S visent aussi à étudier dans quelle mesure les instruments (normatifs ou non) à la disposition de ces différents acteurs permettent de répondre aux besoins des personnes vulnérables, quelle que soit la source de leur vulnérabilité. L’affaiblissement du lien social qui résulte de ces situations et la recherche des remèdes à y apporter, dans le respect de la dignité humaine, constituent un angle d'approche commun à l’ensemble des recherches menées par les membres du Centre V&S.

 

Les chercheurs examinent en particulier comment les systèmes sociétaux de régulation (en ce compris le droit) prennent en compte les différentes formes de vulnérabilités qui peuvent frapper des individus ou des groupes, de manière ponctuelle ou permanente. Les normes et systèmes sont ainsi analysés dans leurs principes, leurs pratiques, leurs contradictions internes et externes, leurs acteurs, leurs évolutions et leurs interactions.

 

Cet objet de recherche se prête à une approche plus large que le seul cadre juridique desdites fragilités. L’expertise du centre gravite ainsi autour des principales sciences humaines que sont le droit, la psychologie, la criminologie, la philosophie, l’économie, etc. L’approche interdisciplinaire est résolument privilégiée par un dialogue constant, théorique et/ou pratique, entre les différentes disciplines. Une telle réflexion est en effet indispensable pour aborder et étudier les divers objets de recherche dans leur complexité et leur globalité, que ce soit en matière de recherche fondamentale ou de recherche appliquée. Le principe d’égalité et de non-discrimination est au cœur des débats.

Principaux axes de recherche

Les axes de recherches actuels du Centre V&S gravitent actuellement autour des thèmes suivants :

  • Entreprise (prévention et gestion des risques psychosociaux en entreprise) ;
  • Etat (égalité et non-discrimination, citoyenneté et justice, sécurité sociale, inclusion sociale, religions, radicalisme, terrorisme, droit international humanitaire) ;
  • Famille (droits de l’enfant, familles monoparentales, personnes âgées et vieillissement, handicap et santé mentale).

 

Dans le cadre de ces différents axes, le Centre V&S mène non seulement des recherches mais veille aussi à assurer, au sein de la communauté scientifique et auprès d’un public plus large, une diffusion de ses résultats et réflexions au travers de colloques et journées d’études, tant au niveau national qu’international, et de diverses publications.

collaborations extérieures

En raison de leur expertise, les collaborateurs du Centre V&S sont membres de plusieurs comités de rédaction, groupes d’experts, comités de pilotage, réseaux internationaux, séminaires de recherche, etc. et sont également auditionnés par le législateur et/ou des autorités publiques à différents niveaux de pouvoir. Ils sont également souvent sollicités par les médias.

enseignements

La recherche du Centre V&S nourrit en outre de nombreux enseignements - y compris dans le domaine de la formation continue - notamment :

  • le certificat interuniversitaire en gestion des politiques de sécurité urbaine, en collaboration avec l’UCL et l’ULg, unique en Communauté française ;
  • le certificat interuniversitaire en expertise judiciaire, en collaboration avec l’UCL et l’USL-B ;
  • le certificat en droits de l'enfant coorganisé par l'UNamur, l'UCL et l'USL-B ;
  • le master de spécialisation en droits de l’homme coorganisé par l'UNamur, l’UCL et l’USL-B ;
  • certains cours à option dispensés à la faculté de droit (questions spéciales de bien-être au travail, antidiscriminatierecht, questions spéciales de droit public, etc.).
Contact

Secrétariat du Centre

Madame Lisiane GILLE

Rempart de la Vierge, 5 – 5000 Namur
Tél : 081/72 47 88 –

Dans la presse

Projets pilote prévention intégrée contre le burn-out dont la commission a été présidée par V. FLOHIMONT

Chronique "Pourquoi apprécions-nous tant avoir des règles à suivre à la lettre?" La Libre.be - L. RIZZERIO

Chronique 1 : Quels sont les risques psychosociaux associés au télétravail tel que nous le vivons aujourd'hui - V. FLOHIMONT

Chronique 2 : Un Groupe d'experts en charge de l'Exit Strategy (GEES) : Et l'humain dans tout ça? - V. FLOHIMONT

Chronique 3 : Il faut rappeler que le "risque zéro" n'existe pas - V. FLOHIMONT et J-M. DOGNE 

Chronique 4 : En quoi la crise du Covid-19 repose-t-elle la question du sens dans le travail? - V. FLOHIMONT

Chronique 5 : L'art de la communication en temps de crise en période de Covid-19, de confinement et de déconfinement - V. FLOHIMONT

Chronique 6 : (Télé)travailler, les leçons d'un (dé)confinement - V. FLOHIMONT

La pandémie nous prouve que l'attachement au bien commun n'est pas une idée abstraite - La Libre, L. RIZZERIO

Un pas de plus vers l’eugénisme social ? La proposition de loi n° 55-1029 modifiant le Code civil en vie d’instaurer une protection juridique prénatale - A paraître dans le JDJ, J. FIERENS

Coronavirus : nous sommes tous vulnérables, La Libre.be, Chronique de Madame L. RIZZERIO 

Isoler? Regrouper? Que faire des détenus condamnés pour terrorisme? Interview de Monsieur F. XAVIER 

Les décrets interdisant l'abattage rituel pourraient-ils être annulés?, Le Soir, Madame S. WATTIER

Dernières publications

Les reconnaissances frauduleuses et la Cour constitutionnelle: une première rupture dans la protection des droits fondamentaux de l’enfant en matière de filiation ? Note sous C. const., 7 mai 2020, N° 58/2020, Rasson, A-C., 2020, Dans : Cahiers de l'EDEM : Louvain Migration Case Law Commentary. juin 2020, p. 20-33

A propos des observations finales du Comité des droits de l’enfant concernant les cinquième et sixième rapports ...Rasson, A-C., 2020, Dans : Revue trimestrielle des droits de l'homme. 123, p. 761-766

Les affaires Preynat et Barbarin: la réponse des juridictions pénales et ecclésiastiques aux abus sexuels sur mineurs commis par un prêtre, WATTIER, STEPHANIE., 2020, Dans : Journal des Tribunaux. 6820, p. 494-495 2 p.

L'étranger, la veuve et l'orphelin...Le droit protège-t-il les plus faibles ? Liber amicorum Jacques Fierens. Mathieu, G., Colette-Baseczq, N., Wattier, S. & Nihoul, M. (eds.). Bruxelles: Larcier , 501 p. (Collection de la Faculté de droit de l'UNamur).

Le droit de l'enfant à une éducation non violente: quand l'Etat belge reste sourd aux injonctions du droit international et européen, Mathieu, G., 2020, L'étranger, la veuve et l'orphelin...Le droit protège-t-il les plus faibles ? Liber amicorum Jacques Fierens. Mathieu, G., Colette-Baseccqz, N., Wattier, S. & Nihoul, M. (eds.). Bruxelles: Larcier , p. 143-158 (Collection de la Faculté de droit de l'UNamur).

Le droit public protège-t-il le mendiant ?, NIHOUL, M., 2020, L'étranger, la veuve et l'orphelin...Le droit protège-t-il les plus faibles ? Liber amicorum Jacques Fierens. Mathieu, G., Colette-Basecqz, N., Wattier, S. & Nihoul, M. (eds.). Bruxelles: Larcier , p. 367-375 (Collection de la Faculté de droit de l'UNamur).

La femme qui porte le voile: figure paradigmatique de la vulnérabilité ?, WATTIER, STEPHANIE., 2020, L'étranger, la veuve et l'orphelin...Le droit protège-t-il les plus faibles ? Liber amicorum Jacques Fierens. Mathieu, G., Colette-Basecqz, N., Wattier, S. & Nihoul, M. (eds.). Bruxelles: Larcier , p. 411-416 (Collection de la Faculté de droit de l'UNamur).

La notion d'ordre public en droit des étrangers: le cas particulier de l'éloignement des imans radicaux, XAVIER, F., 2020, L'étranger, la veuve et l'orphelin...Le droit protège-t-il les plus faibles ? Liber amicorum Jacques Fierens. Mathieu, G., Colette-Basecqz, N., Wattier, S. & Nihoul, M. (eds.). Bruxelels: Larcier , p. 241-251 (Collection de la Faculté de droit de l'UNamur).

Enfants soldats: lorsque le faible devient le fort, Basecqz, N. & DELHAISE, ELISE., Mar 2020, L'étranger, la veuve et l'orphelin ... Le droit protège-t-il les plus faibles? Liber amicorum Jacques Fierens. Mathieu, G., Colette-Basecqz, N., Wattier, S. & Nihoul, M. (eds.). Bruxelles: Larcier , p. 219-228 (Collection de la Faculté de droit de l'UNamur).