L E S   M É T I E R S   D E S   S C I E N C E S   B I O M É D I C A L E S

FAIRE PROGRESSER LA RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ HUMAINE

Les sciences biomédicales ouvrent la porte à de nombreuses opportunités professionnelles, principalement dans le domaine de la recherche, qu’elle soit fondamentale ou appliquée, à l’université, en industrie, dans des hôpitaux universitaires ou dans des agences gouvernementales.

La recherche fondamentale biomédicale vise à comprendre, par une approche expérimentale, le fonctionnement de l’être humain au niveau cellulaire et moléculaire. Les réponses qu’elle apporte pourront éventuellement un jour trouver des applications cliniques.

La recherche biomédicale appliquée met en pratique les acquis de la recherche fondamentale. Son objectif est d’améliorer les méthodes diagnostiques et thérapeutiques. Elle peut, par exemple, viser la conception de nouveaux vaccins, de nouveaux tests diagnostiques…

La recherche clinique est un versant de la recherche appliquée qui consiste à améliorer les méthodes diagnostiques et thérapeutiques au départ des données présentes dans les dossiers médicaux des patients.

À côté de la recherche, le domaine de la clinique offre de nombreuses orientations professionnelles: la toxicologie, la nutrition, la biologie clinique, la bioingénierie, l’imagerie médicale…

“ Je réalise une thèse de doctorat en toxicologie. J’essaie de comprendre le cancer de l'œsophage et de trouver de nouvelles cibles pour une thérapie contre cette maladie. J’ai récemment présenté l’état de mes recherches lors d’un congrès en Californie.” - Céline, doctorante en toxicologie

AU SERVICE DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET BIOTECHNOLOGIQUE

Le monde de l’industrie ne se limite pas à la recherche : certains scientifiques biomédicaux font carrière dans la production de médicaments, dans le contrôle de la qualité, dans la délégation médicale ainsi que dans les affaires réglementaires.

Les diplômés en sciences biomédicales peuvent choisir dès la maîtrise de se spécialiser en biostatistiques. Ils acquièrent ainsi un profil recherché par les entreprises actives dans les domaines du vivant qui nécessitent le traitement de données quantitatives (par exemple en épidémiologie ou dans les études cliniques).

PARTAGER ET DIFFUSER LES PROGRÈS SCIENTIFIQUES

Grâce à une formation soucieuse d’envisager les applications humaines de la recherche, les scientifiques biomédicaux peuvent promouvoir les sciences comme une discipline en lien avec le réel, par exemple dans le secteur éducatif (les diplômés ont accès à l’agrégation de l’enseignement secondaire supérieur). Ils peuvent également conseiller des organismes gouvernementaux ou parastataux, en particulier dans le domaine de la santé publique.

À condition d’être sensibilisés aux problématiques liées au développement, ils sont également aptes à gérer des projets biomédicaux dans les pays du Sud.

“Je visite les centres universitaires pour informer les Key Opinions Leaders sur nos produits en cardiologie et en gynécologie. Je négocie également les contrats permettant à nos produits de figurer sur les formulaires hospitaliers et j’organise régulièrement des réunions scientifiques.” - Christian, Product specialist dans l’industrie pharmaceutique

Brochure bachelier

Sciences biomédicales picto_telechargement_vert.png

Télécharger

 

 

 

 

Recevoir par courrier

Brochure master

Master en sciences biomédicales picto_telechargement_vert.png

Télécharger

 

 

 

 

Recevoir par courrier

Restez en contact

Vous souhaitez recevoir les dernières informations sur vos futures études ?

Inscrivez-vous à l'enews.