Sciences pour tous

La médiation scientifique est une des priorités de l'Université de Namur. La médiation scientifique, c'est ce que les anglo-saxon nomment "Scientific Communication and Public Outreach". En ciblant des publics différents - les enfants, les aînés, les adultes en (re)scolarisation - et en présentant les opportunités liées à la fréquentation et à l'appropriation de tous les types de savoirs scientifiques, l'Université contribue activement à l’orientation (ou à la réorientation) professionnelle des citoyens... et à la création de nouvelles vocations. Ce faisant, indirectement, elle contribue aussi à la prise de conscience collective du rôle et de l' impact des sciences sur notre quotidien.

Traditionnellement, pour ce qui concerne les publics qui ne sont pas régulièrement inscrits dans une faculté de l'Université, la diffusion des savoirs scientifiques s'effectue principalement via la formation continuée. En général, celle-ci s'organise en fonction d'attentes d'un public précis (professeurs du primaire et du secondaire, jeunes entrepreneurs, diplômés en recyclage, etc).  Et à l'Université de Namur, on considère que la formation continuée fait partie de la première mission de l'Université, l'enseignement. Parallèlement à cela, la promotion des sciences et l’éducation scientifique s'est considérablement développée en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il y a une quinzaine d'années, l'Université de Namur a créé une structure de médiation scientifique au sein de la faculté des sciences. Elle s'intitulait "Atout Sciences". Fort de l'expérience et des résultats accumulés par cette structure, récemment, le conseil d'administration de l'UNamur a décidé de faire évoluer Atout Sciences de manière à ce qu'une nouvelle structure - le Confluent des savoirs -  puisse répondre aux attentes des six facultés namuroises et plus uniquement à celles de la faculté des sciences. L'objectif central du Confluent des savoirs, nouveau centre de culture scientifique et de diffusion des connaissances de l'UNamur, est toujours de sensibiliser à l'importance des découvertes sur nos quotidiens et de renforcer la culture scientifique auprès de tous les publics au travers d'activités à la fois ludiques et rigoureuses. En outre, il convient de rappeler que le Confluent des savoirs est un des acteurs universitaires du réseau Scité, le réseau qui fédère tous les centres de culture scientifique de la Belgique francophone (comme ceux de l'ULB, de l'ULg, de l'UCL et de l'UMONS ).

Le Centre Universitaire Du Troisième Age de Namur (UTAN) contribue aussi à rendre les sciences accessibles à un des segments grand public.

Via un autre, canal - le livre -, les Presses Universitaires de Namur apportent leur pierre à cet édifice qui vise à rendre les sciences accessibles à tous.

Et le programme annuel des cours interfacultaires est spécialement conçu pour répondre aux attentes du grand public.