Le mot du Directeur

Le passé est-il définitivement clos ?

C'est au fil des siècles que s'est construit le monde contemporain: un fil à suivre, un temps à remonter, des témoignages à mettre en œuvre pour saisir ce qui rapproche ou différencie les sociétés d'hier et celles d'aujourd'hui.

Quels événements, quelles crises, quelles réussites peuvent prétendre ne pas être tributaires d'un passé parfois tumultueux, souvent complexe, toujours éclairant?

Qu'il s'agisse de l'éveil aux valeurs démocratiques, de la découverte des nouveaux mondes, des révoltes et révolutions nationales, de la conquête des droits sociaux, de la naissance de la finance ou des réformes judiciaires, que l'on envisage les Balkans ou l'Afrique centrale, le Moyen-Orient ou les États-Unis, l'Allemagne ou la Belgique, on ne peut oublier, pour lire le monde actuel, les contraintes et les choix politiques, religieux, sociaux, économiques, culturels posés il y a quelques décennies, il y a quelques siècles.

Retracer et comprendre l'épopée des Hommes, prévisible et imprévisible, tantôt droite, tantôt sinueuse : voilà le défi des historiens.