Aides à la réussite

A Namur, une multitude de dispositifs sont mis en place très tôt dans l’année pour adoucir la transition entre le secondaire et l’université et vous mener sur le chemin de la réussite. Ce passage est souvent ressenti comme une véritable rupture. Vous pouvez être confrontés à de nouvelles difficultés : méthodes de travail inadaptées, lacunes disciplinaires, manque de motivation à se plonger dans vos cours, stress…

En profitant des aides proposées, vous vous donnez les moyens de prendre conscience suffisamment tôt de vos difficultés spécifiques et de les gérer. Dans chaque faculté et au Service de Pédagogie Universitaire, des professionnels sont à vos côtés pour vous accompagner de manière ponctuelle ou continue pendant la première année. De plus, de nombreuses actions visent à vous familiariser avec les exigences de ce nouveau cadre de vie et à vous y adapter rapidement.cours prépa

Se préparer avant la rentrée

Pour vous donner les meilleures chances de succès, les différentes facultés proposent des cours préparatoires spécifiquement adaptés à leurs formations. Révisions approfondies en petits groupes des matières du secondaire (mathématiques, sciences, langues…), familiarisation avec de nouvelles méthodes de travail (prise de notes, synthèse, plan…), échanges avec des étudiants qui viennent de réussir une première année, découverte de l’université et de la ville. Une belle occasion pour faire le point et vous remettre dans le bain quelques jours avant la rentrée.

Développer des méthodes de travail efficaces et adaptées

Dès le début de l’année, il est essentiel de vous familiariser avec de nouvelles stratégies d’apprentissage et les utiliser rapidement : prendre des notes complètes et correctes d’exposés denses, gérer son travail en se fixant ses propres échéances intermédiaires, mémoriser des quantités de matières plus importantes qu’au secondaire et donc les synthétiser et établir un plan. Disposer de stratégies efficaces dans ces domaines constitue un atout majeur pour réussir votre première année.

L’accompagnement à la méthodologie universitaire se réalise concrètement selon quatre modalités :

Entretien

  • Des entretiens individuels pendant lesquels un professionnel de l’apprentissage et de l’enseignement universitaires répond à vos questions à propos des méthodes de travail, analyse avec vous vos résultats en cours d’année, met le doigt sur des problèmes particuliers, fournit des outils adaptés…
  • Des séances d’accompagnement en groupe organisées à différents moments de l’année visent le développement de stratégies telles que la prise de notes, l’organisation de son travail, la mémorisation ou la gestion d’une session d’examen. Sur la base d’écrits, de films et d’exposés oraux, étudiants et pédagogues partagent des expériences, confrontent des méthodes efficaces et adaptées aux exigences et à la rigueur universitaires.
  • Dans le cadre d’un accompagnement à distance. Si vous le souhaitez, le Service de pédagogie vous envoie périodiquement, par courrier électronique, une série de questions et réagit personnellement à vos réponses. Ces questions sont adaptées aux moments clés de l’année académique (rentrée, tests de novembre, blocus de janvier…). Elles vous amènent à mettre en place les stratégies d’organisation adéquates aux études universitaires (planification de son étude, autoévaluation de ses méthodes, gestion du temps, du lieu et des ressources…). Ce système particulièrement flexible permet une continuité de l’accompagnement sur toute l’année.
  • Des guides pratiques présentant, pour chaque étape de l’étude d’un cours, des stratégies possibles sont mis à disposition ou distribués gratuitement à des moments clés de l’année. Ils servent de support aux accompagnements individuels et collectifs. Les principaux thèmes sont :Etudiante BUMP

    • Gérer son temps et les ressources
    • Gérer un blocus et une session d’examen
    • Mémoriser
    • Se créer un support d’étude
    • Résumer
    • Faire le schéma d’un texte
    • Élaborer des réponses
    • Planifier son étude
    • Construire un plan

Tester votre maîtrise des prérequis et opérer une série de remises à niveaux

Dès la première semaine de l’année académique, vous avez l’occasion de passer une série de questionnaires appelés « Passeports pour le Bac ». Vous pouvez ainsi très rapidement situer votre niveau de maîtrise des prérequis nécessaires à la formation que vous avez choisie. Sur la base des résultats, vous pouvez alors vous orienter vers des remédiations spécifiques pour combler vos lacunes.