Enseignement

Les études en philosophie à Namur

La formation du philosophe, durant les trois années de baccalauréat, ne doit pas être exclusivement philosophique.

D'une part, depuis ses origines, la philosophie s'est construite dans le dialogue avec les autres branches du savoir. Et, aujourd'hui plus que jamais, elle a besoin des apports des autres disciplines scientifiques.

D'autre part, il serait à craindre que l'étudiant, enfermé dans le monde des idées, ne perde contact avec la réalité concrète, ses aspérités et ses contraintes.

Le candidat philosophe complétera donc sa formation philosophique par une initiation approfondie aux disciplines relevant des Lettres, des Sciences humaines, ou des Sciences de la nature.

Le tronc commun de philosophie introduit aux grands domaines de la discipline. Il combine l'approche historique et l'approche thématique.

La première étudie les questions philosophiques dans les versions successives qu'en ont donné les grands penseurs, des origines grecques à notre époque contemporaine.

La seconde isole les grands problèmes et les traite pour eux-mêmes : le raisonnement en Logique, l'action en Éthique, la réalité humaine en Psychologie et en Anthropologie, la réalité ultime en Métaphysique.

Le cours de Philosophie générale constitue une introduction globale à la démarche philosophique, tandis que l'Introduction à la Philosophie initie à la méthodologie, aux instruments de travail et aux différents types d'approche des textes philosophiques.

Des exercices accompagnent ces cours et permettent à l'étudiant de s'approprier les matières (voir plus loin le descriptif détaillé des cours).

La Section de philosophie de Namur offre ensuite le choix entre trois filières, en Lettres, en Sciences humaines et en Sciences de la nature.

Toutes trois comportent quatre matières de base, représentants typiques du champ disciplinaire qui leur est propre, et elles donnent lieu à des cours d'introduction approfondis.

Filière en Lettres

Le choix de la filière en Lettres se justifie par l'importance, en philosophie, des questions du langage, de l'histoire et de l'art. C'est la filière toute désignée pour celui qui s'intéresse à la philosophie dans son histoire et dans son environnement culturel.

Filière en Sciences humaines

Le choix de la filière en Sciences humaines s'autorise de l'intrication contemporaine entre la philosophie et tous les autres savoirs portant sur l'homme : psychologie, sociologie, économie, etc. C'est la filière qui s'indique pour l'étudiant davantage intéressé aux aspects sociaux et économiques des problèmes contemporains.

Filière en Sciences de la nature

Le choix de la filière en Sciences de la nature se fonde sur l'importance croissante de ces disciplines fondamentales dans la culture et leur développement incessant. Cette filière répond aux attentes de l'étudiant soucieux d'ouvrir sa formation philosophique au langage scientifique, de maîtriser les grandes théories et les méthodes propres à chaque discipline et surtout, de réfléchir aux incidences anthropologiques, éthiques et politiques des secteurs de base du savoir scientifique. On notera que le choix d'une filière peut aussi s'inscrire dans la perspective d'un double diplôme ou d'un emploi projeté. Le programme comporte enfin le choix d'un cours de langue, ouverture indispensable vers la philosophie non francophone, et de 60 heures de cours à option.