Aller au contenu. | Aller à la navigation

Ensemble contre la précarité étudiante

C’est une réalité : de plus en plus de jeunes s’adressent à la Cellule sociale de l’Université parce qu’ils rencontrent des difficultés d’ordre socio-économique. Attentive depuis toujours à cette problématique, l’UNamur renforce par diverses initiatives les possibilités de soutien offertes à ses étudiant·e·s afin de rencontrer leurs besoins spécifiques. Aujourd’hui, elle lance un appel à solidarité afin de lutter, ensemble contre cette précarité.

imagesolidaireLa précarité étudiante : une réalité multiforme 

La précarité étudiante a toujours existé, mais les formes de précarité se sont multipliées et accentuées avec la crise sanitaire et l'augmentation du coût de la vie. La précarité étudiante, c'est avant tout la précarité financière qui impacte les différents aspects de la vie : accès au logement, précarité alimentaire, précarité numérique, précarité en matière de santé physique et mentale... Les causes de cette précarité sont également multiples : des accidents de vie, professionnels, familiaux ou de santé ; des revenus insuffisants des parents pour faire face au surcoût des études d'un ou de plusieurs enfants dans l'enseignement supérieur ; une absence d'accès aux bourses de la Fédération Wallonie-Bruxelles en raisons des conditions d'accès limitées... Certains étudiants étrangers sont également victimes de la situation dans leur pays d'origine, comme au Liban par exemple, frappé par une crise économique et une dévaluation monétaire rendant impossible, pour leur famille, l'envoi d'une aide financière en Belgique.

Découvrez le témoignage d'Isabelle Mertens, assistante sociale depuis 36 ans au sein de la Cellule sociale des étudiants, qui nous aide à cerner les contours de la précarité étudiante. 

Un frein à la réussite 

Afin de remédier à leur situation, les étudiantes et les étudiants précarisés consacrent une partie importante de leur énergie à sécuriser leurs conditions d'existence. Ils renoncent à  une alimentation équilibrée, évitent d'acheter certains supports de cours, se privent d'effectuer un séjour d'études à l'étranger. Certains cumulent les jobs afin de pouvoir afficher un niveau de vie similaire à celui de leurs camarades, accéder à des loisirs et s'intégrer. Ils sacrifient leur temps d'étude pour travailler, mettant en péril leur réussite. 

Des actions concrètes à l'UNamur

Afin de soutenir ses étudiant·e·s précarisé·e·s, l'UNamur propose, via sa Cellule sociale : 

  • des allocations et des prêts d'études (0 %)
  • des bourses de voyage complémentaires, au travers du Fonds Wynants-Sudan
  • des paniers alimentaires proposés au sein de l'épicerie solidaire La Solidarithèque
  • un parc informatique (en cours de constitution) afin de réduire la fracture numérique

Ensemble, luttons contre la précarité étudiante

Aujourd’hui, il vous est possible de donner vous aussi un coup de pouce à ces étudiant·e·s en répondant à l’appel à solidarité de l’UNamur. Avec un seul objectif : donner à chacune et à chacun des conditions d’existence qui leur permettent de suivre leurs études sans devoir se préoccuper quotidiennement de questions financières.

Comment nous soutenir ?

  • adressez votre don sur le compte de l’UNamur : BE92 3500 0000 0123 et mentionnez, en communication de votre virement : DON + 5847850 + solidarité
  • faites un don en ligne via notre module sécurisé.  
  • Les dons reçus par l’UNamur seront intégralement utilisés afin de soutenir les étudiantes et les étudiants en situation de précarité. 
Merci de votre solidarité !

Les dons à partir de 40 euros donnent droit à une réduction d’impôts et donnent lieu à l’émission d’une attestation fiscale.

Bouton