Aller au contenu. | Aller à la navigation

Historique du département de Géologie

En 1973, l'Université de Namur décide de créer un département de géologie, limité à la candidature (maintenant appelé bachelier), pour répondre à des besoins d'enseignements communs à plusieurs sections (biologie, chimie, géographie et géologie).

Au niveau du baccalauréat, outre la formation des géographes et géologues dans le domaine de la géologie et de la géomorphologie, le département de géologie dispense un cours de fondement de la géologie (minéralogie, pétrologie et tectonique de plaques) aux étudiants de biologie et de chimie. Un cours de prospection géophysique est proposé aux étudiants de physique et de mathématique. Par l’enseignement d’un cours d’hydrogéologie et de pédologie, le département participera à la formation des biologistes dans le cadre de la maîtrise en "Biologie des organismes et des écosystèmes".

Historiquement, la recherche du département est axée sur la micropaléontologie et la biostratigraphie par l'étude des diatomées.

Depuis 2000, le département de géologie est très actif dans le domaine de l'hydrogéologie et de la gestion des ressources en eaux souterraines.

Depuis 2006, une seconde orientation vers l'étude des ressources minérales (minéralogie, pétrologie, géochimie, gîtologie) est proposée, ainsi qu'une approche sur la stratigraphie des dépôts continentaux.