Aller au contenu. | Aller à la navigation

Walecities - Gov

Le portefeuille de projets « Wal-e-cities » vise à développer un écosystème des Smart Cities en Wallonie, dans lesquelles la technologie est utilisée comme outil pour répondre aux défis des villes wallonnes en matière de mobilité, d’énergie, d’environnement, de gouvernance et de cadre de vie.

Le volet gouvernance est composé de 2 partenaires, l’UMons et l’UNamur.

Alors que le marché pourrait sembler cerné par les géants du web, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD ou GDPR), qui entrera en vigueur le 25 mai 2018, établit un nouveau cadre législatif visant notamment à réaffirmer le contrôle des individus sur leurs données à caractère personnel. En ce sens, le RGPD peut être vu comme une opportunité de replacer l’exploitation des données et les bénéfices qu’elles génèrent sous le contrôle du citoyen au  service de la ville, en garantissant ainsi un niveau suffisant de protection de la vie privée et des données à caractère personnel.

Le projet vise l’établissement d’un marché d’échange de données et se nourrira notamment des données récoltées au sein du projet Living « Environnement urbain et bien-être », Mobilité et éventuellement Energie. Les villes stimuleront les acteurs potentiels à contribuer à un accès à certaines de leurs données afin d’agir de manière complémentaire à celles déjà produites par les villes. L’UMons développera des moyens utiles dans la récolte des attentes du citoyen sur base de la sociologie urbaine. L’Unamur s’intéressera aux enjeux juridiques soulevés par les Smart Cities, relevant de matières telles que la protection des données à caractère personnel, l’e-gouvernement et l’e-commerce. L’UNamur s’assurera de la possibilité pour les villes de publier leurs données ouvertes dans un format facilement exploitable et respectant les contraintes spécifiées par le GDPR. Ensuite, l’UMons explorera le potentiel d’utilisation des données afin de créer des indicateurs et des outils d’aide à la décision pour une meilleure gouvernance, en se focalisant sur l’amélioration de l’espace public via la mobilité, l’efficacité énergétique et le cadre de vie.