Aller au contenu. | Aller à la navigation

On ne naît pas scientifique, on le devient ! 🎬

L’enseignement universitaire se caractérise par d’importantes attentes sur le plan de la rigueur scientifique. Ceci concerne tant les capacités rédactionnelles d’un texte scientifique que les démarches méthodologiques proprement dites. Ce Midi PUNCH a donné la parole à deux initiatives pédagogiques récentes qui accompagnent les étudiants dans la construction de ces compétences et qui apportent des éclairages quant à l’impact de leurs dispositifs.

Date et lieu: Le lundi 21 mars 2016, 12h50-14h00, Salle académique de la Faculté d'informatique (UNamur)

Mme Hermans (Ecole de chimie, UCL) Développer des compétences d’analyse et de communication utiles à la recherche scientifique en Bac3 : qu’en reste-t-il en Master2 ?

Cette intervention a présenté une évaluation de la rémanence des apprentissages issus d’un dispositif travaillant, en bachelier de chimie, les compétences de recherche bibliographique, de rédaction scientifique et de présentation d’une synthèse, en portant une attention sur l’impact d’améliorations mises en œuvre suite aux premières  évaluations.

 


Mme Gevers (UNamur) Ils ne savent pas rédiger un texte scientifique, nous le leur apprenons.

Cette intervention a présenté un dispositif instauré au sein d’un cours disciplinaire de premier bachelier (sciences religieuses) visant à favoriser l’apprentissage de la rédaction d'un texte scientifique (rigueur, logique et concision) et à améliorer la qualité des examens écrits et des travaux.