Aller au contenu. | Aller à la navigation

Historique

De l'émergence à la généralisation d'un projet d'enseignement renouvelé.

Aujourd'hui, PUNCH c'est ...

  • plus de 35 projets PUNCH soutenus
  • plus de 30 midis PUNCH organisés
  • plus de 10 formations PUNCH proposées
  • de plus en plus d'accompagnements et de conseils à la carte
  • Eric, Johan et Valérie à raison d'1,8 ETP

 

Remontons le temps de cette dynamique pédagogique

phase II - la généralisation

Cette phase vise à soutenir, au sein de l’ensemble des programmes, la diffusion de pratiques pédagogiques s’inscrivant dans les axes PUNCH. Il s’agit non d’assigner aux enseignants des méthodes pédagogiques mais d’oeuvrer au soutien, à l’accompagnement et au développement des conditions favorables de leur émergence.

 

  • 2018 - Création de la Cellule PUNCH - engagement de deux conseillers pédagogiques et d’un techno-pédagogue à raison de 1,8 ETP.

 

phase I - Identification des tendances pédagogiques émergeantes

La phase de type «bottom-up » est partie du terrain, des aspirations et des pratiques des enseignants ; avec pour originalité de porter le regard sur les tendances innovantes. L’objectif ? Identifier quelques tendances pédagogiques émergeantes sur lesquelles s’appuyer pour enrichir et repenser notre projet d’enseignement.

 

  • 2015 - Lancement des Midis PUNCH, l'espace de diffusion et d’échanges sur les nouvelles pratiques pédagogiques
  • 2012 - Création de PUNCH - la dynamique est lancée afin d'encourager les enseignants à moderniser leurs pratiques pédagogiques et de les adapter à la société et aux étudiants du 21e siècle.

Projet Université de Namur

  • 2011 - Lancement des chantiers institutionnels participatifs

Parmi eux, un axe de travail consacré à la « pédagogie différenciée et participative » invite à consolider les forces pédagogiques de notre tradition tout en « définissant un nouveau projet pédagogique innovant ».

  • 2010 - Se positionner dans le paysage de l’enseignement supérieur belge francophone

Les Facultés Universitaires Notre-Dame-de-la-Paix décident de se positionner dans le paysage de l’enseignement supérieur belge francophone comme une université pleine et entière. L’Assemblée Générale adopte le « Projet Université de Namur ».

 

Pour plus de détails sur l'historique de PUNCH