Aller au contenu. | Aller à la navigation

logo-nabx-OK.png

Présentation

Dans le cadre de ses missions universitaires, le Département de Pharmacie de l’UNamur a développé une structure, la Biobanque NAB-X permettant de stocker dans des conditions optimales du Matériel Corporel Humain (MCH) et en particulier du plasma et du sérum afin de promouvoir la recherche médicale.

 

Qu’est-ce qu’une biobanque ?

 

 « Une biobanque est une structure qui assure le stockage et la mise à disposition de matériel corporel humain, exclusivement pour la recherche scientifique et qui n’est destinée à aucune application humaine ».

Définition extraite de la loi du 19 décembre 2008 relative à l’obtention et à l’utilisation de matériel corporel humain destiné à des applications médicales humaines ou à des fins de recherche scientifique.


Pourquoi mettre en place une biobanque au sein de l’Université ?

 

Le développement de nouveaux traitements ainsi que la recherche et la validation de nouvelles méthodes diagnostiques nécessitent l’utilisation de matériel corporel humain. Pour ce faire, les chercheurs doivent disposer d’échantillons de plasmas/sérum de donneurs sains mais également pathologiques.

 

L’objectif de cette biobanque est de promouvoir la recherche collaborative académique et industrielle en fournissant des échantillons de matériel corporel humain (MCH) de qualité, dans le respect des règles éthiques et de la législation en vigueur.

 

Fonctionnement de la biobanque


Les échantillons inclus dans la biobanque sont rendus anonymes de manière irréversible et conservés dans une structure centralisée qui les rend accessibles aux chercheurs en garantissant leur qualité.


La biobanque en pratique

Qui :

La biobanque et les services associés sont sous la supervision d’un pharmacien (Prof Jean-Michel Dogné) et sont gérés au quotidien par une scientifique (Julie Laloy) avec l’aide d’un technicien (Philippe Devel).

Coordinateur : M Le Recteur Naji Habra
Responsable : Prof Jean-Michel Dogné

Gestionnaire : PhD Julie Laloy

Technicien : Philippe Devel

 

Où :

Un local de conservation du matériel corporel humain a été spécialement aménagé. Il contient des congélateurs -80°C dédiés à la biobanque dont l’accès est limité. Afin de s’assurer de la stabilité de la température, un système d’enregistrement des températures est effectif en continu, permettant une surveillance et une traçabilité des températures de stockage. Ce système avertit instantanément les responsables de la biobanque de toutes variations de température, leur permettant de réagir en cas de problème afin d’éviter la perte de qualité des échantillons.

La biobanque souhaite étendre ses contacts avec les laboratoires cliniques afin d’offrir une gestion et une conservation d’échantillons cliniques. Elle souhaite se positionner comme un partenaire majeur en offrant une ouverture à la recherche collaborative avec d’autres laboratoires de recherche académiques ou privés.


Accès

L’accès aux échantillons de la biobanque est soumis à des conditions d’utilisation spécifiques. De façon générale, les échantillons sont libérés pour des projets ayant reçus l’approbation d’un comité d’éthique.

Contact

Pour plus de renseignements :


PhD Julie Laloy
Gestionnaire biobanque
+32 81 72 42 81
nabx@unamur.be