Aller au contenu. | Aller à la navigation

L'évaluation par les pairs, pour noter les étudiants ?

Le 12 décembre, salle académique de la Faculté d’informatique, 12h50-14h

Depuis quelques années, l’évaluation par les pairs se diffuse dans le monde universitaire. Qu’il s’agisse d’évaluation formative ou certificative, les étudiants sont amenés à évaluer tantôt la production ou la performance d’un de leur congénère, tantôt leur participation à des travaux de groupe. Cette pratique, si elle comporte certains avantages évidents, n’est pas sans poser un certain nombre de questions particulièrement dans le cas d’une évaluation certificative. Ces questions seront abordées au départ de deux récits d’expérience.

 L’évaluation online par les pairs : retour d’expériences en sciences politiques

En sciences politiques, Pierre Baudewyns (UCL) expérimente l’évaluation par les pairs avec des groupes d’étudiant.e.s de taille différente (de 20 à plus 1100 étudiants) en baccalauréat et en master. Partant de l’idée, présente dans la littérature, selon laquelle une évaluation réalisée par 5 pairs a autant de légitimité que celle d’un enseignant, les cours concernés reposent sur une évaluation certificative finale menée par les pairs. M Baudewyns présentera les motifs qui ont poussé à mettre en œuvre ce dispositif, son organisation ainsi qu’une réflexion sur les forces et limites de ce dispositif au départ de plusieurs années d’expérience.

L’évaluation par les pairs, un outil pour individualiser une note collective.

Dans le cadre de son cours de génétique en Bloc 2, Jean-Yves Matroule (Département de Biologie) a intégré depuis 2 ans des séances de PBL (problem based learning) où, en groupe de 6 à 8, les étudiants traitent d’une question biologique en rapport avec la génétique. L’exercice aboutit à une présentation orale en relais évaluée par un jury. Ce type de travaux de groupe pose souvent la question de l’équité d’une note collective qui tient peu compte des potentielles différences d’apport entre les étudiants. Afin d’intégrer dans la note collective une évaluation individualisée, l’aide de l’outil « atelier » proposé par WebCampus, M. Matroule, invite les étudiants à s’auto-évaluer et à évaluer mutuellement l’apport de chacun au travail de groupe. La note qui en sortira viendra pondérer la note collective. M. Matroule présentera son dispositif en en discutant les avantages et les limites.