Aller au contenu. | Aller à la navigation

Compétences informationnelles, vers des approches intégrées ?

Ce Midi PUNCH abordera deux dispositifs pédagogiques proposant une approche intégrée du développement des compétences informationnelles fondées sur une collaboration entre enseignants disciplinaires et bibliothécaires-formateurs

Date : Le 6 mai 2019, 12h50-14h00

Lieu : Salle académique de la Faculté d'informatique

Identifier l’information nécessaire, exploiter les sources de façon critique, organiser, synthétiser, communiquer l’information de façon adaptée… Face aux avancées technologiques, à l’explosion des savoirs et à la multiplication des sources d’information et de diffusion, ce que l’on appelle les « compétences informationnelles » semblent plus que jamais fondamentales dans la formation universitaire. Le développement de ces compétences, peut-être trop souvent considérées comme des « implicites », jugées importantes mais peu travaillées en tant que telles, semble connaître une évolution. Ce Midi PUNCH donnera à voir des dispositifs pédagogiques récents pour lesquels le traitement de l’information devient un objectif explicite, travaillé de façon intégrée dans une collaboration accrue avec les experts bibliothécaires.

Bernard Pochet (Bibliothécaire–formateur, Gembloux Agro-Bio-Tech) présentera le Projet expérimental multidisciplinaire (PEMD) mis sur pied depuis 2014 en Bac 3 des Sciences de l’ingénieur (orientation bioingénieur). Ce projet initie les étudiants au métier de chercheur sur la base d’une approche intégrée d’une variété de matières (littérature scientifique, statistiques, physiologie végétale, écologie…) et d’une collaboration de professeurs aux disciplines variées dont un bibliothécaire. La présentation abordera de façon critique l’impact de ce type de dispositif pédagogique.

Ensuite, Elodie Mercy (BUMP, UNamur) et Valentine Minet (Département de pharmacie, UNamur) présenteront l’aboutissement d’une collaboration nouvelle entre l'équipe formations de la BUMP et le département de Pharmacie autour du travail intégré de Bloc 3 en sciences pharmaceutiques. Le cœur de l’innovation est de remplacer de simples séances d’informations sur les ressources documentaires par de véritables ateliers animés par des bibliothécaires-formateurs développant les compétences informationnelles sur la base de méthodes actives (voting, recherches, blended-learning, évaluation par les pairs…) et de façon articulée aux besoins de ces étudiants dans le cadre de leur travail intégré. Cette bibliothécaire et cette enseignante proposeront un premier retour sur cette expérience inédite.