Aller au contenu. | Aller à la navigation

Comment aider nos étudiants à se mettre au travail et à y rester ?

Facebook, séries, films, amis, soirées... Mireille Houart a proposé de comprendre ce qui freine la mise au travail des étudiants et de travailler collectivement à la construction de ressources simples et efficaces susceptibles d'outiller les enseignants dans leur accompagnement des étudiants.

Date et lieu : Le mardi 21 novembre 2017, 12h50-14h00, Salle académique de la Faculté d'informatique (UNamur)

Depuis 2012, au Service de Pédagogie Universitaire, Mireille Houart mène une recherche sur les stratégies volitionnelles des étudiants (stratégies de mise au travail et de maintien de l’effort). Ces travaux ont montré que 75% des étudiants de première année de l’enseignement supérieur éprouvent des difficultés dans ce domaine.

Dans un premier temps, ce midi PUNCH a abordé les principaux résultats des deux enquêtes réalisées auprès de plus de 4000 étudiants. Seront notamment abordés les liens entre les profils volitionnels des étudiants (perception de leurs difficultés à se mettre au travail et à y rester), les stratégies qu’ils mettent en œuvre et leur réussite. Présentation de Mireille Houart.

Dans un second temps, un atelier a été mené avec les participants pour identifier des actions concrètes et à faible coût à mettre en œuvre dans les cours afin de favoriser la mise au travail, la persévérance, l’attention et la concentration des étudiants. Les résultats de cet ateliers seront prochainement disponibles sur cette page. Productions de cet atelier.

Enfin, des outils ont également été présentés pour aider les étudiants sur le plan volitionnel ; en particulier, un questionnaire, comprenant une cinquantaine de stratégies volitionnelles et leur catégorisation.

Un Midi PUNCH qui s'adressait donc autant aux enseignants qu'aux étudiants !