Aller au contenu. | Aller à la navigation

Jouer et "gamifier" pour enrichir ses enseignements

Va étudier plutôt que jouer ! Et si depuis des années on commettait une erreur en opposant jeu et apprentissage ? C'est ce que Nathalie le Maire (ULg, Chimie) et Mélanie Latiers (UNamur, Gestion) nous ont démontré en relatant des expériences d'intégration pédagogique de jeux et de processus de gamification au sein de leurs cours.

Date et lieu : Le mardi 5 décembre 2017, 12h50-14h00, Salle académique de la Faculté d'informatique (UNamur)

Après un Midi consacré à une initiation aux jeux-cadres, ce Midi PUNCH a présenté deux témoignages relatant l’exploitation du jeu et plus largement de procédés de gamification à des fins pédagogiques.
Nathalie le Maire (ULg – Pôle académique de Namur) a présenté les retombées de la mise en place de « World of Chemistry », un parcours ludique construit en complément des supports de cours traditionnels, qui fait l’objet d’une thèse en pédagogie appliquée à un cours de chimie. Ce parcours repose sur quatre dispositifs élaborés sur une logique de « gamification » inspirée de mini-jeux commerciaux. Il porte sur des savoirs et des compétences identifiés comme incontournables en chimie mais difficiles à appréhender par les étudiants. A la lumière de l’usage fait des mini-jeux par 171 étudiants bioingénieurs de première année d’université et de questionnaires de feedback qui leur ont été adressés, cette intervention a évalué la valeur de ce type d’initiative pédagogique.
Mélanie Latiers (Gestion – UNamur) a abordé des expériences de recours au jeu au sein de divers cours de gestion. Elle est revenue particulièrement sur l'expérimentation d'un "serious game" ou jeu sérieux mis en place dans le cadre du cours de Gestion du changement (Master en Sciences de gestion). Lors d'une journée complète, les étudiants sont amenés à jouer un rôle actif dans une situation de changement fictive. Le recours à ce type de dispositif pédagogique a pour but de développer des compétences en matière de savoir-être chez les étudiants, en termes de communication et de leadership notamment. Un premier retour sur cette expérience a été présenté en identifiant notamment la complémentarité de ce dispositif pédagogique avec ceux déjà existants dans le cours.

Lien vers les présentations