Aller au contenu. | Aller à la navigation

Journée PUNCH du 16 mai : L'innovation pédagogique à l'honneur

Effervescence mardi au Business and Learning Center de l’UNamur : ce 16 mai une centaine de personnes participait à une journée d’étude et de réflexion sur les projets « PUNCH ». À l’UNamur, ces cinq lettres sont l’acronyme de « Pédagogie Universitaire Namuroise en CHangement », le projet porteur de l’axe de réforme de l’Université de Namur consacré à l’enseignement. Son objectif ? Soutenir et évaluer des projets pilotes d’innovation pédagogique dans le but de re-définir l’enseignement de demain à l’Université de Namur. Cinq ans après sa mise en route, les grandes conclusions de ce vaste chantier et les pistes envisagées pour la généralisation des principes pédagogiques innovants étaient présentées aux membres de personnel ainsi qu’aux acteurs de l’enseignement supérieur.

Journ+®e PUNCH -26.jpg

Après un mot d’introduction par le Recteur Yves Poullet, Muriel Lepère, Vice-Rectrice à l’enseignement et Sabine Henry, Présidente du comité PUNCH ont présenté les grandes conclusions de la première phase du Projet PUNCH et ont évoqué les actions qui seront mises en œuvre dans la seconde phase du projet (présentation de Sabine Henry).

Pour rappel, cette première phase a bénéficié d’un financement de 800.000 euros répartis sur cinq ans (2012-2017) incluant l’engagement d’un collaborateur pédagogique à mi-temps. Cette première phase a soutenu dix projets qui développent une pédagogie active et différenciée, génératrice d’excellence. Ces expériences relèvent des tendances hétérogènes allant du développement de méthodes actives - classes inversées, cours interactifs, approche par projet, exercices à correction instantanée... - au développement d’une approche-programme. Ces formules suscitent déjà une implication accrue des étudiants dans leur cursus et une amélioration de leurs résultats. Depuis sa mise en œuvre, la qualité et la quantité des initiatives soulevées par le programme confirment l’intuition qu’un véritable bouleversement en termes de méthodes pédagogiques est en train de s’opérer pour renforcer notre enseignement de demain.

Journ+®e PUNCH -27.jpg

Le projet PUNCH entre désormais dans sa deuxième phase de réalisation, celle de la généralisation autour de cinq axes qui constituent les lignes directrices de l’enseignement universitaire namurois de demain. Un : Promouvoir l’approche-programme consiste à inciter les enseignants à passer d’une préoccupation focalisée sur leur cours pour les amener à bâtir un programme d’étude sur une définition collégiale du projet de formation. Deux :  Promouvoir les méthodes actives car l’apprentissage se réalise de façon efficace et durable s’il s’effectue au travers d’une activité plutôt que par l’écoute et la retranscription passive d’un discours. Les méthodes actives s’associent également à la promotion de dispositifs d’e-learning. Trois : Promouvoir la transversalité, l’interdisciplinarité et l’ouverture sur le monde permet à l’étudiant d’établir des liens entre les matières, de mobiliser un concept issu d’une discipline dans le cadre d’une autre, et de mettre en relation ses acquisitions avec des réalités extérieures. Quatre :  Evaluer les acquis des étudiants de manière cohérente par rapport aux objectifs et aux méthodes pédagogiques mises en place.  Cinq :  Informer et favoriser les échanges permanents sur les initiatives pédagogiques par le partage d’expériences, d’idées et de pratiques. Lien vers une présentation détaillée des 5 axes PUNCH

Toutes les photos de la journée.

Lors de l'intervention de Sabine Henry, une vidéo présentant un micro trottoir sur les attentes des étudiants quant à l'enseignement de demain a été présentée.

L’après-midi, les participants à la journée PUNCH été conviés à faire leur marché auprès d’échoppes de pédagogie innovante. Plusieurs professeurs de l’UNamur partageaient ainsi leur expérience en matière d’innovation pédagogique.La journée s'est conclue par un mot de synthèse de Marc Romainville, suivi d'un verre de l'amitié.

Présentation vidéo du marché:

Reportage de Canal C sur cette journée PUNCH

Le marché pédagogique était composé des échoppes suivantes :

des expériences de méthodes actives

  • Alain De Combrugghe

    Journ+®e PUNCH -94.jpg

Enseigner l’économie sur un mode interactif, inversé et par résolutions de problèmes. Retour d’expérience et impact sur la réussite.

Publication sur ce dispositif pédagogique.

  • Jim Plumat & Matthieu Dontaine

Oser l’enseignement de la physique par projets (fusées, moteurs) dès la première année. Présentation d’un dispositif et vécu des étudiants

Vidéo sur ce dispositif pédagogique

  • Hajer Ayed, Pierre-Antoine Rappe & Naji Habra

Mise en projet, situation réelle et travail collaboratif autour de la création de logiciels. Retour sur une longue expérience en Informatique.

  • Lionel Pochet

Vers un apprentissage intégré, actif et autonome mobilisant l'évaluation formative en pharmacie

  • Jean-Michel Vandeweerd.

« Team based learning. »  D’un enseignement transmissif de l’anatomie à une approche par la résolution collective de cas réels en groupes inter-années.

Publication sur ce dispositif pédagogique

des expériences d'e-learning et de classes inversées

  • Eric Marchand

Classe inversée et apprentissage par les pairs en physiologie respiratoire. Dispositif, vécu des étudiants et impact sur les notes

Publication sur ce dispositif pédagogique

Lien vers une vidéo présentant ce dispositif

  • Martine De Vleeschouwer & Marie-Ange Remiche

« POD en MATH » L’usage de podcasts vidéo pour accompagner les étudiants dans l’apprentissage des maths. Retour d’expérience

  • Nathalie Kirschvink

« Chimie et physique du vivant » Des parcours pédagogiques en ligne pour mieux intégrer sciences de base (chimie et physique) et physiologie

  • Vincent Englebert

Intégration de dispositifs inversés dans des cours d’informatique. Quel regard des étudiants ? Quel impact sur les notes et sur le travail de l’enseignant ?

des expériences d'interdisciplinarité et d'ouverture sur le monde

  • Natalie Rigaux & Annabelle Klein

Stages, jurys et approches par projets. Vers un enseignement actif, interdisciplinaire et ouvert sur le monde en Infocom.

Publication sur ce dispositif pédagogique

  • Caroline Canon

Une approche interdisciplinaire des maladies en bac3 biologie. Retour d’expérience

Publication sur ce dispositif pédagogique

  • Evelyne Charlier et France Dantinne

Approche collégiale et interdisciplinaire dans le cadre de la formation d'agrégation:  analyse de vidéos portant sur des situations de classe

  • Sabine HenryJourn+®e PUNCH -171.jpg

Mettre les étudiants en projet pour les rendre acteurs et citoyens. Retour d’expériences en Géographie

des expériences d'approche-programme et d'enseignement collégial

  • Anne Roekens

Vers une approche collégiale, modulaire et intégrée de l’enseignement de l’histoire

  • Bertrand Hespel, Joseph Winkin & Jean-Yves Matroule

Retour sur l’expérience des collèges en Faculté des sciences. Impact sur l’innovation pédagogique, la collégialité et éléments de prospective.

  • Eric Depiereux

L’approche qualité : concilier liberté académique et approche-programme.