Aller au contenu. | Aller à la navigation

Coronavirus (COVID 19)

Mise à jour 24 mars 2020

Mise a jour du 24 mars : Poursuite des modalités d'enseignement à distance jusqu'à la fin du deuxième quadrimestre

Suite à une réunion avec la Ministre Valérie Glatigny, les recteurs des universités francophones ont unanimement décidé que des modalités de cours à distance seraient maintenues jusqu’à la fin de la période d’enseignement du deuxième quadrimestre.

Des relevés de l’ensemble des mesures et problèmes rencontrés jusqu’ici, il semble que les programmes d’études soient respectés. Certes, de manière modifiée mais en délivrant dans la grande majorité les UE prévues. Il y a quelques exceptions. Elles seront gérées au cas par cas.

Tout en espérant que la situation sera suffisamment rétablie d’ici la période d’évaluation de fin de 2e quadrimestre, l'UNamur doit, comme cela a été fait depuis le début de la crise, anticiper un scénario alternatif qui nous empêcherait de réaliser des évaluations en présentiel. Les doyens et directeurs de département ont été invités à se coordonner avec les équipes pédagogiques pour avancer, avec le support de l’ADEN, dans l’élaboration de solutions à distance.
Ce travail est prospectif : nous espérons pouvoir organiser les évaluations ‘traditionnelles’. Ceci signifie que le travail de confection des horaires d’examen doit être poursuivi, et que ces horaires seront communiqués aux étudiants selon les modalités prévues. Cependant, les étudiants seront avertis que des modifications des modalités pourraient intervenir étant donné le contexte lié à la crise ‘covid-19’. Les étudiants seront informés sans délai de tout changement éventuel.

Mise à jour 18 mars : Message du recteur Naji Habra à l'ensemble des membres de la communauté universitaire et des étudiant.e.s

Mise à jour 18 mars : Confinement généralisé - mesures supplémentaires

Le Gouvernement fédéral, sur base des recommandations émises par le Conseil de National de Sécurité, a décidé d’imposer à l’ensemble du pays et de la population belge des mesures de confinement généralisé afin de limiter la propagation de l’épidémie de coronavirus - Covid 19. Les mesures s’imposent évidemment aussi à chaque membre de notre communauté et ce, jusqu’au 5 avril 2020.

A l’UNamur, nous nous sommes préparés. Ce que nous avons anticipé prend sa pleine mesure à présent. Avec les efforts déjà consentis, et grâce à la mobilisation de toutes et tous, nous ne subissons pas de plein fouet la conséquence de ce confinement. 

Concrètement, la présence physique au sein des bâtiments de l’UNamur est désormais strictement et exclusivement limitée aux seuls agents dont les missions sont considérées comme essentielles/urgentes pour l’institution et dûment validées par les autorités. La validation pour les activités de recherche se fait par la vice-rectrice à la recherche, en collaboration avec Stéphane Lucas. En ce qui concerne l’enseignement, la validation est réalisée par la vice-rectrice à l’enseignement et, pour toutes les autres fonctions, c’est le Service des ressources humaines qui est en charge de la validation.  

En cas de présence physique indispensable sur le lieu de travail, le strict respect de la distance de sécurité entre collègues devra être observé. 

L’enseignement à distance reste pleinement d’application. Les cellules TICE et PUNCH restent mobilisées pour vous offrir le support nécessaire prioritairement par email (tice@unamur.be et punch@unamur.be) et en télétravail. Nous vous demandons de privilégier l’utilisation du média serveur et de webcampus. Néanmoins, 4 salles équipées sont à votre disposition au DET et il est possible de les utiliser moyennant une prise de rendez-vous auprès de punch@unamur.be. Des consignes strictes d’hygiène et de distanciation physique seront respectées durant l’utilisation de ces salles.

MISE À JOUR 17 MARS : Coronavirus - l'UNamur desormais en support du pays avec une autre méthode de diagnostic développée en collaboration avec la KUL 

L’UNamur a mis au point une technique de diagnostic et une nouvelle méthode de travail qui s’affranchit des réactifs en pénurie. La technique permet le diagnostic en support des laboratoires de référence. 

L’espace disponible pour faire des diagnostics est applicable dans les laboratoires du monde entier. C’est entièrement partageable. Sa mise en œuvre dépend de la chimie, de la main d’œuvre et de la solidarité entre chercheurs. Cette technique peut être développée partout dans le monde. 

6 laboratoires collaborent sur le site de l’UNamur

La collaboration entre 6 laboratoires dans lesquels 12 chercheurs, supportés par 12 logisticiens, sont en activité permet de porter le nombre de tests quotidiens à 480. 

Cette augmentation sensible du nombre de tests permettra de cibler les noyaux de propagation, en particulier de tester les personnes les plus exposées : les médecins et personnel de soins de première ligne. 

L’UNamur en sous-traitance

Les échantillons qui sont analysés viennent des centres de référence, la KUL ou le CHU UCL Mont-Godinne et repartent dès que le diagnostic est réalisé. Aucun prélèvement ne sera donc effectué sur le site universitaire namurois. 

L’UNamur dispose d’agréments de biosécurité qui permettent les manipulations dans des conditions optimales de sécurité et vient d’obtenir l’agrément de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS). 

Mise à jour 17 mars

Mise en place un « service minimum », en maintenant les tâches essentielles. Les doyens, directeurs de département et directeurs sont chargés d’étudier et d’identifier les missions indispensables, celles qui doivent être maintenues inévitablement. Toute autre mission devra être suspendue ou réalisée à distance, dans la mesure du possible.  Le télétravail se généralise en collaboration avec les responsables hiérarchiques.

Une nouvelle ligne téléphonique « RH » est disponible : 081 72 4600 (de 10h à 12h et de 14h à 16h).

La page FAQ a été complétée d’une nouvelle FAQ relative aux situations de télétravail.

Mises à jour antérieures

FAQ

FAQ propre à l'activité de l'UNamur :


FAQ sur le COVID-19

en Belgique

La parole à nos expert.e.s

Nous vous proposons de prendre de la hauteur et d'aborder le sujet sous un angle original

C'est ici !

On parle de nous...

Les articles de presse, vidéos et réactions sur les réseaux sociaux...

C'est ici !

Points de contact

Validation de la présence sur le campus

Enseignement à distance

Accès à des ordinateurs ou ressources

En cas de maladie

 

Toute autre question relative au COVID-19 :coronavirus@unamur.be

En pratique

Des précautions élémentaires peuvent être prises :

  • se laver les mains souvent avec du savon,
  • pour se saluer, éviter de "faire la bise" ou de se serrer la main,
  • toussez ou éternuez dans le pli de votre coude,
  • éviter tout contact avec les personnes présentant des symptômes respiratoires,
  • le port du masque est à utiliser uniquement par les personnes malades.


En cas de suspicion d’infection par le virus qui cause la maladie COVID-19, il est important d’appeler un médecin par téléphone. Ne vous rendez pas dans une salle d’attente ni dans un hôpital.

Si vous vous posez des questions, vous pouvez prendre contact avec le Service prévention de l’UNamur : .

Si vous avez un doute par rapport à votre situation, nous vous invitons à prendre contact avec le n° gratuit mis en place par le SPF Santé publique : 0800/14.689.

Plus d'infos

Site du SPF Santé publique  dédié au coronavirus


Site du SPF Affaires étrangères et conseils aux voyageurs 


Site de l’OMS

Site de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers en fonction du lieu de séjour