Projets développés par Interfaces

pôle Pédagogie

  • Travail sur le lien entre le concept d'élitisme et la notion de justice sociale abordé sous l'angle de la question Comment promouvoir un enseignement de qualité, qui recherche l'excellence, tout en contribuant à un progrès de la justice sociale?
  • Publication des résultats de la recherche Évaluer des compétences de base pour former et certifier avec une priorité à la formation et surtout celle des moins favorisés, financée par la Communauté française
  • Formations sur les compétences "négligées" et transférables
  • Synthèse de base sur l'évaluation formative
  • Formations et animation sur le thème de l'interdisciplinarité, notamment à l'Université du Luxembourg
  • Tous intelligents, tous différents, dans le cadre du printemps des Sciences: introduction aux différents types d'intelligence sous forme d'ateliers pratiques
  • Formation au non-verbal: tout ce qui se communique sans mots entre le professeur et l'élève

 

pôle Philosophie et Action Sociale

Actuellement nos recherches portent sur la question de la justice sociale dans l’enseignement secondaire de la Communauté française de Belgique sur base de l’approche par les Capabilités développée par Amartya Sen.

Trois projets sont en cours :

  1. Recherche empirique portant sur la justice sociale en milieu scolaire et, plus précisément sur les parcours scolaires et le sentiment de justice des élèves. Il s’agit d’une étude comparative menée dans quatre établissements contrastés de la Région bruxelloise. La finalité de cette recherche est de mettre en évidence les facteurs socio-économiques, politiques, institutionnels et culturels qui interfèrent dans les choix scolaires faits par les élèves et leur famille et qui, de ce fait, peuvent être des sources d’injustices sociales.   
  2. Analyse critique de la politique publique régulant les inscriptions scolaires en Communauté française de Belgique. Notre thèse est que l’objectif de mixité sociale visé par les décrets « inscriptions » ne peut être atteint qu’à la condition de promouvoir les opportunités effectives des familles à choisir ce qu’elles désirent profondément pour leurs enfants, condition que le décret ne remplit pas.
  3. Recherche doctorale (Tatiana Willems) s’intitulant « L’influence des enseignants sur les aspirations et les choix d’orientation des élèves du secondaire en fonction du contexte d’établissement. Une lecture en termes de préférences adaptatives. » La thèse doctorale part de l’hypothèse que les aspirations, les préférences et les choix des élèves en matière d’orientation sont notamment influencés et affectés par divers facteurs contextuels relatifs à l’école fréquentée. Parmi ces facteurs figurent les professeurs, leurs pratiques et leurs représentations. L’objectif de cette étude est d’apporter un éclairage approfondi sur la façon dont jouent ces facteurs dans ce processus d’influence.

Promoteur: Stéphane Leyens - Chercheuses: Tatiana Willems et Christine Leclercq.