Formations Interfaces

"Former des acteurs de transformation sociale"

Pédagogie

Titre: Faire preuve de solidarité : un apprentissage pour la vie

Catégorie: formation IFC 3200707/1709 : Sensibiliser aux valeurs et aux processus démocratiques à l’école
Public: enseignants ou éducateurs de l'enseignement secondaire ordinaire
Formateur(s): Myriam van der Brempt
Date(s): lundi 22 et mardi 23 mars 2010
Lieu: Luxembourg
Descriptif: La formation propose une méthode pour former les jeunes à la solidarité afin de favoriser le développement d’une culture de la solidarité. « Faire preuve de solidarité » peut rendre les personnes et les équipes plus compétentes et plus satisfaites de leur travail et des relations qu’elles entretiennent avec les autres. Cette compétence est souvent associée aux valeurs de générosité, de bonté ou encore de dévouement. Or notre société a besoin de solidarité citoyenne, sans paternalisme. Il s’agit donc de rendre les jeunes capables d’identifier et de clarifier des situations où la solidarité est un choix possible. Ensuite chacun a la liberté d’agir selon ses valeurs. Notre objectif est de sensibiliser aux valeurs de justice, d’équité sociale et de communication dans le respect des différences...  La première journée de formation consiste à  faire vivre une méthode pour enseigner la compétence "faire preuve de solidarité". La deuxième journée est consacrée à approfondir la méthode pour montrer comment elle est transférable en classe, dans de multiples situations. Le travail se fait en ateliers et en groupe complet, selon les moments.


Titre: Stimuler la motivation des élèves du 1e degré différencié

Catégorie: formation IFC 3201204/1711 et 1712 : Comment rendre l'élève acteur de sa formation?
Public: membres du personnel de l'enseignement secondaire ordinaire du 1e degré différencié
Formateur(s): Pascal Geulette
Date(s): lundi 15 et mardi 16 mars 2010 (IFC 3201204/1711) à Liège
lundi 26 et mardi 27 avril 2010 (IFC 3201204/1712) à Bruxelles
Descriptif: la formation traitera d’un mécanisme de communication particulier mais essentiel, celui qui conduit les élèves à construire leur relation avec l’école : par le dialogue et par l’apprentissage de manières plus « créatives » de communiquer, il s’agit de les rendre plus aptes à mieux comprendre leur « métier d’élèves ». Les rendre plus conscients de leurs ressources, c’est leur rendre un ‘pouvoir’ sur leurs apprentissages. Même si les acquis scolaires sont pauvres, il s'agit de les stimuler à prendre plus de responsabilités, en multipliant les occasions de les rendre fiers de ce qu’ils savent. Ainsi, leur désir de progresser s’accroît et ils sont plus confiants face à la vie. Profitant de la structure d’accueil voulue par les programmes de cours du 1D.D. nous essaierons de stimuler des pédagogies qui aident les jeunes à communiquer de manière plus positive et, ainsi, à ‘prendre de bonnes habitudes’, utiles pour tout leur parcours ultérieur.A partir d’exemples vécus et d’un minimum d’éclairages plus théoriques, cette formation propose :
- une exploration des engagements attendus des jeunes face à leur propre formation
- des moments de dialogue avec le(s) formateur(s) et avec les autres participants, pour valider ensemble des pratiques pertinentes et motivantes, visant, en particulier, une communication plus épanouissante
- des exercices concrets à proposer aux jeunes pour les inciter à mieux se connaître, à développer la confiance en soi et à exprimer leurs idées « de manière à donner envie à l’autre de les écouter ».

 

Titre: Apprendre à l’élève à faire des choix solides et à élaborer son projet personnel

Catégorie: formation IFC 3201203/1710 : Comment rendre l'élève acteur de sa formation?
Public: enseignants  de 4e, 5e et 6e secondaire de transition (général et technique)
Formateur(s): Chantal Cambier
Date(s): lundi 30 novembre et mardi 1 décembre 2009
Lieu: Brabant wallon et Namur
Descriptif: accompagner les élèves pour qu’ils fassent des choix solides, c’est leur rendre un ‘pouvoir’ sur leurs propres apprentissages et sur l’orientation de leurs études. La formation abordera cette problématique sous l’angle de la communication : parler de soi et de ses projets demande à la fois réflexion sur soi et audace d’expression face aux autres.. En partant d’activités proposées aux jeunes pour clarifier leurs projets et insistant sur ce double mouvement de réflexion et d’échange, nous pensons suggérer des manières de faire qui les aideront à faire des choix plus solides. A partir d’exemples vécus et de quelques éclairages plus théoriques, cette formation propose :
- un regard sur l’évolution du projet personnel de l’élève et sur la manière par laquelle il peut  s’inscrire dans la société actuelle
- des animations sur la connaissance de soi  chez les jeunes, en lien à la fois avec leurs potentialités et avec leurs modes de communication, entre eux et avec les adultes
- une exploration des aptitudes et des attitudes nécessaires au jeune  pour qu’il s’engage dans son parcours de formation et d’orientation
- les participants seront invités à concevoir des exercices concrets directement transférables en classe.

 

Titre: Comprendre et intégrer dans les documents officiels l’approche par compétences

Catégorie:
Public: soit des directeurs et/ou des coordinateurs pédagogiques émanant d’OISP divers, soit un ensemble de personnes (formateurs, coordinateur pédagogique, directeur...) travaillant dans la même institution ou dans la même équipe pédagogique.
Formateur(s): Myriam van der Brempt
Date(s): 8 mai 2009 et le 12 juin 2009
Lieu: Collège Saint-Michel (Bruxelles)
Descriptif:
1° A partir des représentations des participants (collectées sur place), de leur description de leurs propres pratiques et de celles de leur institution, on clarifie la spécificité de l’approche par compétences et le groupe prend la mesure des similitudes et des différences entre ses habitudes de fonctionnement et celles que demande l’enseignement par compétences.
2° Sur base de documents réels fournis au préalable par les participants (extraits de rapports, de programmes de formation, listes de critères d’évaluation...), on explicite la terminologie liée à l’approche par compétences, en visant la clarté, la cohérence et la praticabilité pour les utilisateurs.


Titre: Rédiger les référentiels de mon association selon l’approche par compétences

Catégorie:
Public: l’ensemble de l’équipe pédagogique d’une même institution.
Formateur(s): Myriam van der Brempt
Date(s): novembre 2009
Lieu: Maison de Quartier d’Helmet (1030 Bruxelles) et CFA (1050 Bruxelles)
Descriptif: Ce module aura pour but de mettre une équipe pédagogique au travail de rédaction de ses référentiels selon l'approche par compétences. Contenu :
- Connaître et utiliser des documents existants (internes et externes) pour rédiger ses propres référentiels ;
- S’approprier, individuellement et en équipe, une méthodologie de concertation, de rédaction et d’expérimentation adéquate.
- Amorcer le processus de rédaction.
Travail pratique et interactif visant l’appropriation de la méthodologie des référentiels et du vocabulaire de l’enseignement par compétences pour tous les membres d’une équipe pédagogique, la mise en place d’une concertation constructive au sein de cette équipe et l’amorce du travail de rédaction du référentiel de compétences (au moins, selon l’état de départ des documents de l’OISP concerné et la facilité d’intégration relative des notions nouvelles par ses membres).


Titre: Enseigner par compétences : comment faire pédagogiquement ? 
Catégorie:

Public: l’ensemble de l’équipe pédagogique d’une même institution
Formateur(s): Myriam van der Brempt
Date(s):
27 mai 2009 et le 3 décembre 2009
Lieu: CFA (1050 Bruxelles)et CEFIG (1030 Bruxelles)
Descriptif: Ce module aura pour but de faire vivre (découvrir par la pratique) au groupe l’approche pédagogique par compétences, en adaptant la « méthode des mini-récits » (mise au point par le Pôle pédagogique du Centre Interfaces, voir les références bibliographiques ci-dessous) aux  besoins des OISP (alpha et formations de base généralistes ou préformations et formations qualifiantes) et en partant d’exemples de compétences choisies au préalable en concertation avec les participants. La formation vise
– La découverte pratique et un début d’appropriation de la « méthode des mini-récits » pour enseigner les compétences ;
– Le va-et-vient permanent entre le processus de la méthode et les expériences d’enseignement réelles des participants ;
– L’adaptation souple de la méthode au contexte de formation des participants, à leur public, à leurs contraintes propres ;
– La prise de conscience que nombre de pratiques d’enseignement des participants ressortissent déjà à l’approche par compétences... sans le savoir et que le savoir permet d’optimiser leur efficacité.
Références des ouvrages sur les compétences :
Sous la dir. de G. FOUREZ, Des compétences négligées par l’école. Les raconter pour les enseigner, Charleroi/Lyon, éd. Couleur livres/Chronique sociale, 2006.
Sous la dir. de G. FOUREZ, Des compétences pour la vie. Des modules pour les enseigner, Charleroi/Lyon, éd. Couleur livres/Chronique sociale, 2007.