Projet Diadem

ACTUALITE DIADeM

Chômage de la Meuse - Journée festive à Godinne le 7 octobre 2017

Le prochain chômage de la Meuse de la Meuse se tiendra du 23/09 au 16/10. Un chômage complet entre Hastière et Namur n’avait plus été organisé par la Direction des Voies Hydrauliques de Namur depuis 2012.

Il permettra à l’Administration wallonne d’entretenir et de réparer les écluses, barrages et berges de la Meuse. Une opportunité aussi pour le Contrat de rivière Haute-Meuse et ses partenaires de proposer aux écoles des activités de découverte dans le lit de la Meuse. Une opération « Meuse propre » le samedi 30/09 et une journée festive seront également organisées le 7 octobre à Godinne : animations, spectacles, lit du fleuve éclairé aux bougies… Un évènement unique à ne pas manquer !

Un stand dédicacé au projet Interreg DIADeM de Patrick Kestemont sera ouvert à la journée festive du samedi 7 octobre de 15h à 19h30.

Détail des activités à découvrir sur le site du Contrat de rivière Haute-Meuse.

 

En marge de DIADeM : le projet Meuse Saumon

  • Reportage (NL) sur la réintroduction du saumon dans la Geule (Pays-Bas) - P. Kestemont (minute 3:10) - 26/05/2017

Le projet

Dans le cadre du nouveau programme INTERREG VA FWVL, un consortium de 8 partenaires opérateurs et 7 partenaires associés travailleront au développement d’une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse (Projet DIADeM).

Ce projet est financé à 50% par les Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) sur un budget total de 2 326 K€.

DIADeM vise à identifier et mesurer les perturbations dues aux rejets des stations d’épuration –STEPs- (notamment des résidus médicamenteux) sur les organismes aquatiques du milieu récepteur. L’utilisation commune de la ressource en eau du bassin versant de la Meuse, de part et d’autre de la frontière, implique une gestion cohérente et concertée. Ainsi la partie frontalière de la Meuse apparaît idéale pour le développement de nouvelles stratégies d’évaluation et de suivi de la qualité des masses d’eau. Sur la base d’une approche pluridisciplinaire associant chimie, biologie, écologie et modélisation, le projet a pour objectif de développer et proposer une méthodologie visant à améliorer la prédiction des conséquences de certaines actions de gestion sur les écosystèmes.

Coordinateur scientifique du projet : (Université de Reims)

Manager du projet : (Université de Reims) - Site web DIADEM

Le kick-off meeting du 13 mars 2017

Le kick-off meeting, rassemblant les partenaires du projet et leurs invités, a eu lieu le 13 Mars 2017 à Namur (Business & Learning Center, Université de Namur – 5, rue Godefroid). Cette manifestation a donné l’occasion de présenter le projet à d’autres acteurs qui pourraient être intéressés par la démarche et les futurs résultats. L’après-midi, un atelier technique a permis de choisir les lieux d’expérimentation précis pour le projet avec les acteurs directement concernés.

Contact UNamur :

Accéder aux PHOTOS de l'événement.

Les partenaires opérateurs

Les partenaires associés