Comment valoriser vos résultats de recherche?

L’ADRE joue un rôle essentiel dans la valorisation des résultats de votre recherche.

Contacts ADRE : Technology Transfer Officers, Legal advisor & Business Development Manager

 

Les Universités et les Hautes Écoles sont de véritables viviers en termes de recherche et d’innovation: convaincues de leur mission de service à la collectivité, elles ont créé des conseillers en transfert et valorisation des connaissances dont les métiers consistent à :

L'ADRE vous proposE

 

Conseil en transfert et valorisation des connaissances

A l’UNamur, les missions du conseiller en transfert et valorisation des connaissances sont prises en charge par l’ADRE.  Les conseillers de l’ADRE sont à la disposition des chercheurs pour leur apporter un support dans plusieurs domaines.

Tout d’abord, l’ADRE vous aide dans la gestion et la protection de la propriété intellectuelle de vos résultats de recherche. Ce soutien s’exprime par exemple lors du montage de vos projets de recherche et peut impliquer l’élaboration de conventions de co-propriétés. 

Une fois des résultats valorisables identifiés, l’ADRE veille également à assurer leur protection. À cet effet, le processus de valorisation commencera par la réalisation d’une étude d’antériorité sur la base des résultats décrits dans une Déclaration d’Invention (DI).

Après l’établissement d’un schéma de valorisation de votre invention basé sur les perspectives de valorisation, différents modes de protection seront envisagés (brevet, droit d’auteur, etc.). Outre la gestion des procédures de dépôt et du portefeuille brevets de l’UNamur,  l’ADRE coordonne également les demandes de financement des frais de brevet auprès de la Région Wallonne.

Une fois la technologie suffisamment mature, le transfert de résultat peut alors se présenter sous deux formes : la création d’une spin-off ou la licence à une entreprise.

Dans l’un ou l’autre cas, nous assurons un support constant, tant en termes de négociation que d’évaluation financière et de support juridique.

 

Les activités de valorisation et transfert des connaissances sont soutenues par le Fonds Social Européen (FSE).