Cycle de séminaires : Affectivité, Imaginaire, Création sociale

Séminaire de troisième cycle - Ecole Doctorale en philosophie

Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix / Facultés universitaires Saint-Louis / Université catholique de Louvain

 

L’objectif fondamental de ce séminaire est de rassembler des chercheurs soucieux de mobiliser l’anthropologie philosophique, l’esthétique et la philosophie sociale et politique autour d’une interrogation sur la place de l’affectivité et de l’imaginaire dans le processus d’accroissement de notre pouvoir de création individuelle et collective.

Notre hypothèse est qu’il y a un rapport de corrélation entre la dimension de l’affectivité, la dimension de l’imaginaire et la dimension de la création sociale. Leurs modes d’articulation sont en soi signifiants. Une certaine façon de comprendre l’affectivité ne peut manquer de s’articuler de façon implicite ou explicite à une certaine compréhension de l’imaginaire et à une certaine compréhension de la création sociale. La tâche fondamentale de ce séminaire consistera à mettre en évidence ces différentes formes possibles d’articulation dans la perspective d’une réflexion philosophique créatrice d’effets critiques. Un premier niveau de recherche, privilégiant le champ de la philosophie contemporaine, consistera à mettre en évidence la façon dont se déploie au sein de différentes œuvres philosophiques ce rapport de corrélation entre l’affectivité, l’imaginaire et la création sociale. Ces philosophies, loin d’être opposées les unes aux autres, seront constituées en autant de chemins d’exploration d’un polymorphisme originaire.

Un second niveau de recherche consistera à poser la question fondamentale des formes de réflexivité (transcendantales, empiriques, empirico-transcendantales, etc.) susceptibles d’être engagées dans la construction d’une telle problématique. La corrélation que nous cherchons à mettre en évidence entre l’affectivité, l’imaginaire et la création sociale peut en effet être interrogée selon différents niveaux de réflexivité, lesquels impliquent à leur tour différentes articulations possibles entre l’expérience vécue, sa théorisation dans le champ des sciences humaines et sociales et sa reprise proprement philosophique.

 

Programme 2007-2008

 

 

contacts :
Isabelle Delcroix (isabelle.delcroix@fundp.ac.be )
Raphaël Gély (raphael.gely@uclouvain.be)
Sébastien Laoureux (sebastien.laoureux@fundp.ac.be)
Laurent Van Eynde (vaneynde@fusl.ac.be)