Tactiques

Collection d'ouvrages

Tactiques 11 - Conversations. Des dispositifs didactiques pour apprendre à distinguer les facteurs de réussite ou d'échec des interactions verbales quotidiennes

Les usages les plus fréquents des moyens de la communication verbale sont les moins enseignés. C'est particulièrement vrai de la parole et de l'écoute dans l'interaction ordinaire que désigne le mot "conversation".

Je te parle, tu m'écoutes, tu me parles, je t'écoute: nous faisons bien autre chose qu'échanger des rôles de locuteur et d'écouteur ; nous mettons en circulation, au sein d'une même, "bulle" et au risque du malentendu, des signes d'un vouloir dire et d'un vouloir être.  Nous produisons et nous interprétons des messages qui s'influencent réciproquement et qui construisent - ou détruisent - une relation humaine. Est-ce donc si peu important que ça ne s'enseigne guère? Ou si difficile à faire apprendre que l'on y renonce? N'y l'un, ni l'autre, pensons-nous.

Nous avons donc tenté d'en persuader nos collègues du secondaire supérieur:

  • en leur proposant des commentaires de quelques scènes de conversation ;
  • en mettant à leur disposition un matériau qui leur permette de guider l'observation et la réflexion des élèves ;
  • et en leur fournissant, sous la forme d'un glossaire, les savoirs que leurs élèves comme eux-mêmes peuvent s'approprier.

Tactiques 10 - Mémoires professionnels, mémoires d'application et autres travaux de fin d'études (TFE).

Coordonnée par Carole Glorieux

La rédaction d'un mémoire ne va pas de soi pour l'étudiant: elle nécessite un enseignement continué et contextualisé. Comment, dès lors, former à l'écriture d'un mémoire professionnel, d'un travail de fin d'études (TFE) ou encore d'un mémoire d'application?

Cet ouvrage offre des réponses aux encadrants par le biais de fondements théoriques; il propose aussi des concepts utiles ainsi que des dispositifs didactiques concrets. Cette triple approche (ancrage théorique dans le champ des littératies universitaires, définition de concepts et présentation de pistes didactiques) permet d'aborder tous les aspects qui interpellent les enseignants soucieux de guider efficacement l'étudiant dans le processus rédactionnel d'un mémoire à vocation professionnalisante.

Une attention particulière est accordée au mémoire d'application, un genre de mémoire de fin d'études original qui concilie écriture/pratique (pré)professionnelle, écriture réflexive et écriture scientifique. Professionnalisation, réflexivité et scientificité apparaissent d'ailleurs comme des concepts phares qui sont dépliés ici pour éclairer la compréhension de tous les mémoires à vocation professionnalisante.

A mi-chemin entre l'ouvrage scientifique et le manuel destiné aux enseignants, ce livre s'adresse aux chercheurs et aux didacticiens, mais aussi aux enseignants du Supérieur (Universités et Hautes Ecoles). Des questions pragmatiques, directement adressées à  l'enseignant, jalonnent d'ailleurs l'ouvrage.

Tactiques Hors série - Lire, écrire et écouter à l'école primaire

Cet ouvrage présente des récits de fiction inédits, rédigés par Monsieur Jean-Louis Dumortier, Professeur ordinaire à l'Université de Liège, Service de Didactique du français, qui, pour me faire plaisir, a consacré un peu de son temps précieux à inventer des histoires pour les petits élèves de l'école primaire.

Ces histoires, il les a inventées en pensant aux usages didactiques que les maitres pourraient en faire afin d'atteindre les grandes finalités de notre école.

Ces histoires, très riches aux plans littéraire et linguistique, sont de véritables oeuvres d'art favorisant tant le développement cognitif que le développement affectif et le développement éthique de chaque apprenant.

Tactiques 9 - L'écrit scientifique à l'aune des littéracies universitaires

L'écrit scientifique, en tant qu'écrit de recherche pratiqué dans le milieu académique, est souvent appréhendé sous des angles philosophique, sociologique, anthropologique, linguistique, mais plus rarement comme objet d'un apprentissage continu et contextualisé.

C'est précisément cette dimension que ce livre tente d'exploiter, en s'inscrivant dans le champ des littéracies universitaires qui interrogent les pratiques d'écriture à l'université, dans leur transversalité mais aussi leurs spécificités (disciplinaires, institutionnelles voire géographiques).

L'auteure propose tout d'abord un focus sur le concept même de littéracies universitaires avant d'envisager les apports de celles-ci à un projet d'accompagnement des étudiants dans leur découverte de l'écriture scientifique. Ainsi, sera défendu le principe d'une formation précoce, centrée sur les représentations du genre, les contextes éditoriaux et les caractérisations de l'article scientifique par rapport à d'autres genres mieux connus des étudiants. Des questions plus précises d'écriture seront elles aussi abordées, comme étape suivante dans l'apprentissage, au travers de pratiques discursives caractéristiques de l'écrit scientifique. Toutefois, pour transversales qu'elles puissent paraître, ces pratiques seront ici envisagées et exemplifiées dans quelques-unes de leurs variations disciplinaires.

S'appuyant sur un socle théorique qui lui permet de plaider pour une acculturation progressive et contextualisée des étudiants à l'écrit scientifique, l'auteure propose aussi des pistes didactiques très concrètes, à adapter, bien entendu, en fonction des cultures et pratiques disciplinaires.

Tactiques 7 - Explorer l'exposé. S'informer et écrire pour prendre la parole en classe. De la fin du primaire à la fin du secondaire. Coordonné par Jean-Louis Dumortier, Micheline Dispy et Julien Van Beveren.

Une très modeste enquête sur l'exposé, menée en CFWB auprès d'enseignants du primaire et du secondaire supérieur, nous a permis de dresser ces deux constats. 1° Lors des activités scolaires d'exposé, l'attention est focalisée sur la performance: le plus souvent, ce qui devrait se faire en amont et en aval de celle-ci est passé sous silence ou négligé et, à tout le moins, ne donne pas lieu à des tâches préparatoires. 2° Les ressources à mobiliser avant, pendant et après la présentation d'un exposé font très rarement l'objet d'une programmation. Principalement adressé aux enseignants, à leurs formateurs et conseillers, le présent ouvrage peut apparaitre comme une réaction à ces deux constats. Trois parties le constituent: une réflexion théorique sur le genre de l'exposé, des propositions d'activités destinées aux élèves du dernier degré de l'enseignement primaire et des trois degrés de l'enseignement secondaire et, enfin, une proposition de programmation relative à l'exposé, qui couvre ces mêmes étapes de la scolarité.

Tactiques 6 - Pour étayer l'apprentissage de l'implicite.

Coordonnée par Micheline Dispy.

Les enquêtes PISA ont mis au jour les difficultés qu'éprouvent beaucoup d'élèves à prendre en considération, pour "construire du sens" à partir d'un écrit, ce qui est donné à comprendre sans être énoncé noir sur blanc. L'auteure a tenté, dans cet ouvrage, de faire le point sur une notion méconnue des enseignants et de leur proposer, s'agissant de la compréhension en lecture des récits fictionnels, des moyens de cerner eux-mêmes l'implicite et de pourvoir les élèves de la capacité d'en tenir compte pour comprendre le genre d'écrits en question. Ce propos s'adresse surtout aux maitres de l'enseignement fondamental et du premier degré du secondaire ainsi qu'à leurs formateurs, mais les propositions pratiques qu'il contient sont susceptibles d'adaptation dans les classes supérieures.


Tactiques 5 - Pour aborder en classe l'écriture de soi.Coordonné par Jean-Louis Dumortier. La production littéraire contemporaine abonde en récits de soi. Coordonné par Jean-louis Dumortier.

La production littéraire contemporaine abonde en récits de soi. Symptôme d'exténuation de la littérature selon certains, manifestation de sa vitalité selond 'autres. Quoi qu'il en soit, il est opportun d'apprendre aux adolescents à les envisager d'un oeil critique. C'est à quoi se sont employés les cinq didacticiens qui ont collaboré à ce volume. Divergence des perspectives, des modes d'approche, des suggestions d'activités pédagogiques. Convergence des objectifs: développer des compétences de lecture et montrer comment la centration du récit sur l'intime peut susciter une réflexion d'ordre anthropologique.

 

Tactiques 4 - Des textes pour comprendre le monde. Propositions pour étayer l'apprentissage de la lecture des écrits non fictionnels. Coordonné par Jean-Louis Dumortier et Micheline Dispy.

Une réflexion sur les genres d'écrits non fictionnels et sur les fort différents usages qu'on peut en faire en classe. Destinés aux élèves du dernier cycle primaire et du premier cycle secondaire, cinq de ces écrits qui, selon nous, valent la peine qu'on s'y attarde. Pour chacun d'eux, une lecture d'expert à l'intention des maîtres et de leurs formateurs. Pour chacund 'eux encore, des objectifs d'aprpentissage précis, une proposition quant à la manière de procéder, et, inspirées par des lectures d'expert, des dizaines de tâches en rapport étroit avec les objectifs.


Tactiques 3 - De petits élèves et de grands livres. Propositions pour étayer l'apprentissage de la lecture des albums. Coordonné par Jean-Louis Dumortier et Micheline Dispy.

D'un côté, un album. De l'autre, des élèves. Entre l'un et les autres, un enseignant, expert en lecture, chargé d'éduquer et d'instruire tous les enfants. Il sait que, toujours, il s'agit en lisant ensemble un album particulier, de permettre à tous les lecteurs en herbe de faire leurs des savoirs et des savoir-faire réutilisables lors d'autres lectures. C'est pour cet enseignant-là et pour ceux qui ont mission de le former que nous avons écrit ce livre.

 

Tactiques 2 -Découvrir la "lecture littéraire" avec des romans écrits pour la jeunesse. Coordonné par Daniel Delbrassine.

Ce numéro propose cinq séquences de leçons visant à développer la "lecture littéraire" chez les élèves du secondaire à partir d'oeuvres contemporaines tirées de la littérature pour la jeunesse. La démarche se fonde sur une conviction: le roman contemporain adressé aux adolescents peut servir à préparer les élèves à l'approche des oeuvres classiques du patrimoine. Le professeur de français trouvera dans cet ouvrage tous les matériaux nécessaires à la mise en oeuvre de ses cours: canevas de leçons, extraits utiles, listes de titres, notions théoriques, adaptées, ouvrages de référence et sources d'information sur le roman pour adolescents.

 

Tactiques 1 -  Aider les jeunes élèves à comprendre et à dire qu'ils ont compris le récit de fiction. Coordonné par Jean-Louis Dumortier et Micheline Dispy.

L'enfant qui quitte l'école primaire et celui qui, deux mois plus tard, entame ses études secondaires ne sont pas deux élèves différents. les maîtres successifs qui s'attachent à faire de lui un lecteur sont formés dans les mêmes établissements d'enseignement supérieur, et un même référentiel de compétences leur indique les buts à atteindre. les auteurs dont donc pris le parti de s'adresser à la fois, nonobstant une ségrégation éditoriale traditionnelle, aux instituteurs, aux agrégés du secondaire inférieur et aux formateurs des uns et des autres. Pour permettre aux élèves d'acquérir les savoirs et les dispositions caractéristiques de l'amateur éclairé de récits de fiction, il faut soi-même aimer et connaître ces récits. Ce volume propose donc dans une première partie — sans jargon et avec une touche d'humour — une réflexion pédagogique sur la compréhension des fictions narratives. Pour favoriser le développement progressif des compétences de lecture, il faut des tâches qu'orientent des objectifs d'apprentissage précis. les auteurs détaillent donc, dans la seconde partie, huit dispositifs pédagogiques, concernant de brefs récits complets susceptibles d'être envisagés en classe de la 4e primaire à la fin de la 2e secondaire.

Se procurer 'Tactiques'

Pour tout renseignement et commande, s'adresser aux Presses universitaires de Namur via