Implication de l'UNamur dans la Coopération Universitaire Institutionnelle

L'objectif global de la C.U.I. est de renforcer les compétences académiques propres d'un nombre limité d'institutions universitaires situées dans des pays en développement.

La C.U.I. entend ainsi appuyer les partenaires du Sud dans les différentes dimensions qui caractérisent l'université : la dimension académique, scientifique, administrative de l'université, mais aussi les services qu'elle rend à la société.

Les divers partenariats CUI font l’objet d’une gestion commune qui associe l’institution partenaire et la CUD.

Les opérateurs de cette gestion sont les groupes de pilotage interuniversitaires qui associent les promoteurs locaux des activités soutenues par le programme et leurs correspondants belges.

Les groupes de pilotage belges regroupent des professeurs ou chercheurs de différentes universités membres du CIUF. Ils sont animés par un binôme interuniversitaire, appelé équipe de coordination et composé d'un coordonnateur et d'un gestionnaire.

Actuellement, voici l'implication de l'UNamur:

  • V. Hallet coordonne le programme CUI de l’UNIKIN (RDC)
  • M. Hérin a coordonné jusqu’au 31 mars 2008 le programme CUI avec le Centre universitaire de Formation des Personnels de Santé (CUF)
  • L. Vieslet est la gestionnaire du programme CUI avec l’Université Nationale du Rwanda
  • Implication de plusieurs académiques et scientifiques en tant que « responsables d’activités » dans les différents programmes CUI (notamment : Université d’Abomey-Calavi au Bénin, UPNT au Vietnam, Universidad Mayor San Simon en Bolivie, Université d’Etat d’Haïti, Université de Kinshasa et Université de Lubumbashi en RDC, Université Mohammed Premier au Maroc,Universidad Nacional de San Antonio Abad del Cusco au Pérou, Université Nationale du Rwanda, Université de Ouagadougou)
  • L'initiative « spéciale Congo – Universi-Tic » est coordonnée par M. Rémon, tout comme le projet eb@ale-santé.
  • D’autres membres de l'UNamur interviennent également dans le cadre de ces programmes de coopération universitaire institutionnelle en tant qu’encadreurs de stagiaires, de doctorants, …ou acceptant des « missions d’enseignement » auprès des partenaires CUI.