Maîtrise de la langue française

année académique 2016-2017

1er CYCLE

Art 108(*). § 1er. A l'exception des étudiants suivant un cursus dans une Ecole supérieure des Arts, un cursus autre que ceux menant au grade de bachelier-agrégé de l'enseignement secondaire inférieur en musique et de bachelier en formation musicale, nul ne peut être admis aux épreuves d'une année d'études de premier cycle s'il n'a fait la preuve d'une maîtrise suffisante de la langue française.

§ 2. Cette preuve peut être apportée :

  • soit par la possession d'un diplôme, titre ou certificat d'études mentionnés à l'Article 107 délivré en Communauté française ou sanctionnant des études comprenant suffisamment d'enseignements en langue française; le Gouvernement fixe les conditions minimales que doivent satisfaire ces études;
  • soit par la réussite d'un examen spécifique organisé à cette fin par l'ARES, au moins deux fois par année académique suivant les dispositions arrêtées par le Gouvernement ;
  • soit par l'attestation de réussite d'un des examens, épreuves ou concours d'admission aux études d'enseignement supérieur prévus par ce décret et organisés en Communauté française;
  • soit par l'attestation de réussite d'autres épreuves de maîtrise de la langue française dont la liste est arrêtée par le Gouvernement.

À l'Université de Namur, cette épreuve est organisée durant l'année 2016 les:

    • 5 et 6 juillet 2016
    • 10, 12 et 13 septembre 2016
    • 7, 9 et 10 novembre 2016.

L'épreuve écrite aura lieu le 1er jour de la session et la date de l'épreuve orale sera communiquée par l'interrogateur à ce moment-là.

 2ME CYCLE

Article 113(*). § 1er. Nul ne peut être admis aux études de master à finalité didactique ou menant au titre d'agrégé de l'enseignement secondaire supérieur (AESS) s'il n'a fait préalablement la preuve d'une maîtrise approfondie de la langue française.

Cette preuve peut être apportée :

  • soit par la possession d'un diplôme ou certificat mentionné à l'article 107, alinéa 1er, 1°, 2°, 4° et 8°;
  • soit par la réussite d'un examen spécifique organisé à cette fin par les autorités académiques suivant les dispositions arrêtées par le Gouvernement;
  • soit par la possession de l'attestation mentionnée à l'article 107, alinéa 1er, 5°, lorsqu'elle est délivrée par un jury de la Communauté française;
  • soit par l'attestation de réussite d'autres épreuves de maîtrise de la langue française dont la liste est arrêtée par le Gouvernement;
  • soit par la possession d'un diplôme, titre ou certificat étranger sanctionnant des études comprenant suffisamment d'enseignement en langue française; le Gouvernement fixe les conditions minimales que doivent satisfaire ces études.

À l'Université de Namur, cette épreuve est organisée durant l'année 2016 les:

    • 5 et 6 juillet 2016
    • 10, 12 et 13 septembre 2016.

L'épreuve écrite aura lieu le 1er jour de la session et la date de l'épreuve orale sera communiquée par l'interrogateur à ce moment-là.

 

 

 (*) décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académiques des études.

CO-Toussaint-Portlet