L E   B A C H E L I E R   E N  
I N F O R M A T I O N   E T   C O M M U N I C A T I O N

Le bachelier débute par des cours fondamentaux qui vous apportent des bases théoriques ainsi qu’une solide culture médiatique et une approche critique des médias interactifs et participatifs.

Pour comprendre l’environnement dans lequel l’information et la communication évoluent, vous étudiez entre autres la sociologie, l’économie, les sciences politiques, la philosophie, le droit et l’histoire.

En bloc 2, vous approfondissez votre connaissance du champ de l’information et de la communication et vous explorez le monde professionnel. Vous choisissez une option spécialisée : « Journalisme et médias d’information », « Communication des organisations » ou « Culture et audiovisuel ».

En bloc 3, vous poursuivez votre apprentissage de cette spécialité, élargissez vos compétences en information et communication et réalisez un stage de pratique professionnelle.

VIVEZ EN BACHELIER VOTRE PREMIÈRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE !

Un mois entier de stage vous permet de découvrir la réalité du terrain. Dans les médias, dans une entreprise, une administration ou une organisation culturelle, vous vivez une expérience unique et enrichissante, encadré par un professionnel de la communication.

Une première occasion de mettre en pratique les compétences acquises lors de votre formation, d’affiner votre projet professionnel et d’étoffer votre carnet de contacts.

Vous hésitez entre la formation d’Information et communication et de Sciences politiques ?

Si vous vous êtes déjà décidé pour Information et communication, mais que vous êtes également passionné par les sciences politiques, aucun problème. La formation généraliste du premier bloc de bachelier vous permet de choisir le programme qui vous convient par la suite et de vous orienter vers la formation de votre choix.

Si la formation en économie vous attire, n’hésitez pas à suivre la « formation complémentaire en économie » qui vous permettra d’accéder de plein droit au master en sciences économiques de l’UNamur