Méthodes d'enseignement

Une gestion efficace du temps, un climat de travail en groupe agréable et constructif, une proximité entre enseignants et étudiants, le développement d’aptitudes critiques et le souci de la compréhension en profondeur des matières enseignées constituent le socle des méthodes mises en œuvre.

 

Pratiquement, cela signifie :

  • des enseignements facilitant l’interaction et l’analyse de cas pratiques ;
  • une mise en situation réelle via des procès fictifs, la rédaction de conclusions et de consultations semblables à celles des avocats ;
  • des séances d’exercices et de répétition en petits groupes avec documents à lire et exercices à préparer ;
  • des séances collectives de questions-réponses en auditoire ;
  • des séances d’exercices et de répétition en petits groupesun accompagnement individuel ou en petits groupes (entre 8 et 15 étudiants) pour la rédaction des travaux juridiques ;
  • des permanences ou entretiens sur rendez-vous pour répondre aux questions ou aux problèmes d’apprentissage ;
  • une coordinatrice pédagogique qui assure l’interface entre les étudiants et les acteurs de la formation et supervise le déroulement du programme (retours sur les enseignements, suivi individuel pour les questions méthodologiques et la gestion du temps…).
  • des « supports de cours » aussi complets que possible, à l’attention, entre autres, des étudiants qui ne pourraient pas assister à l’ensemble des enseignements ;
  • un soutien numérique : des sites internet et intranet qui centralisent toute l’information disponible (valves électroniques) et un campus virtuel « WebCampus 2017 » où chaque enseignant définit, pour ses cours, les objectifs, méthodes d’enseignement et d’évaluation et modalités de rencontre et propose son « matériel de cours » (syllabus, diaporamas, documents, corrigés d’examen, forum de discussion…) ;

 

À NOTER !

Deux dates d’examen par unité d'enseignement sont prévues en première session. L’étudiant choisit librement son inscription à l’une des deux dates.